Un guide ressources contre les violences conjugales / Un livre vert pour les travailleurs sociaux / « entrer dans la lumière »

Nord : un guide ressources pour lutter contre les violences conjugales

Vous le savez, les violences conjugales touchent indistinctement tous les milieux, âges, catégories socioprofessionnelles et cultures… Le Département du Nord a élaboré un outil destiné à tous les acteurs de  l’action sociale et médico-sociale, mais aussi à  toutes les personnes, adultes comme enfants, qui sont concernées par cette problématique.

Particulièrement bien construit, il commence par préciser la distinction à opérer entre conflits et violences. Il fait ensuite état des différentes  typologies des violences afin de mieux appréhender le phénomène. Il en décrit ses différents cycles. 

Mieux encore il recense les stratégies mises en place par les auteurs de ces violences. Ce guide nous rappelle aussi les publics oubliés de ces violences :  personnes âgées, collégiens, mais aussi personnes handicapées et personnes « à la rue ». Un guide utile à se partager quel que soit le lieu où vous vous trouvez. Il est bien fait, Bravo ! (Télécharger le Guide ressources du Département du Nord)

 


Un livre vert pour les professionnels « invisibles » du Travail social.

Souhaité par Matthieu KLEIN, nouveau président du Haut Conseil du Travail Social, ce livre vert, en préparation, a vocation à nourrir le débat public en posant les enjeux du secteur, et en mettant un coup de projecteur sur ces professionnels « invisibles »… mais indispensables. L’UNSA participera aux travaux.

L’UNSA aborde les points de vigilance pour la réalisation de ce guide utile et nécessaire :

  • Un énoncé  des difficultés grandissantes du secteur en terme manque d’attractivité
  • La question du sens au travail,
  • Une approche en parcours professionnel tout au long de la vie
  • Le besoin de soutien et d’accompagnement des professionnels

(Lire l’article de l’UNSA)

 


« C’est le bon moment pour l’action sociale d’entrer dans la lumière »

Les 44e rencontres de l’Association des cadres territoriaux de l’action sociale (ACTAS) s’ouvrent aujourd’hui à Roubaix. Isabelle Raynaud pour la Gazette des Communes, interroge à cette occasion Pauline Dubois présidente de l’ACTAS

Elle constate que tout le long de l’année dernière, ses collègues cadres – supérieurs ou intermédiaires – qui étaient épuisés par la première année de pandémie. « Là, on pensait en sortir … » dit-elle. « Et finalement, l’horizon est loin, on continue dans cette ambiance de crise sanitaire. Dans l’action sociale, nous sommes dans la suite de la pandémie : augmentation du nombre de bénéficiaires, portefeuille en augmentation de situation pour les travailleurs sociaux… » (lire l’article de la Gazette des Communes)

 


Lire aussi

 

Vous êtes allé(e) au bout de cette revue de presse ? Bravo et merci !

Merci aussi à Michelle Flandre qui m’a aidé à la réaliser

Photo créée par drobotdean – fr.freepik.com

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon nouveau livre vient de sortir :
"Les oubliés du confinement"

Soutenez mon travail (et ce blog), en achetant un exemplaire !

%d blogueurs aiment cette page :