Didier Dubasque
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Cohésion sociale : les centres sociaux appellent un soutien à la hauteur des besoins !

Dans un contexte social de plus en plus précaire, les centres sociaux, socioculturels et espaces de vie sociale lancent un appel  pour être réellement soutenus. Ces structures essentielles pour la cohésion sociale, notamment dans les quartiers, font face à une constante diminution de moyens depuis plusieurs années. C’est aujourd’hui devenu assez insoutenable. Cette situation critique s’inscrit dans un contexte marqué par une hausse constante de la pauvreté et de la vulnérabilité, exacerbée par des crises successives depuis 2008. L’Insee indique une augmentation du taux de pauvreté à 14,5% en 2021, révélant l’ampleur des défis sociaux auxquels la France est confrontée.

Ces centres sont les véritables piliers de l’éducation populaire et de la cohésion sociale depuis plus d’un siècle. Ils ont un rôle essentiel dans la lutte contre les inégalités et la promotion d’une société solidaire et tolérante. Leur action, en coopération avec les pouvoirs publics et les habitants, est fondamentale pour le dynamisme et l’attractivité des territoires. Toutefois, ces structures sont aujourd’hui confrontées à une équation complexe : il leur faut pouvoir répondre à des besoins sociaux en constante augmentation avec des ressources financières et humaines en nette diminution. Les difficultés de recrutement, la précarité des postes et la surcharge administrative sont autant de facteurs qui entravent leur capacité à agir efficacement.

Que proposent concrètement les centres sociaux ?

Au cœur de leur mission, ces centres déploient des programmes éducatifs et de loisirs pour les jeunes. Ces initiatives vont au-delà du simple divertissement, en proposant des activités parascolaires, des ateliers artistiques et culturels, ainsi que des programmes de soutien scolaire. Ces espaces deviennent des lieux d’apprentissage et de découverte, où les jeunes peuvent s’épanouir et développer leurs compétences dans un environnement stimulant et sécurisant.

Les familles et les personnes isolées peuvent aussi y trouver un soutien précieux. Que ce soit par des conseils, une aide à l’emploi, des services de garde d’enfants ou des programmes de soutien parental, les centres sociaux s’attachent à répondre aux problèmes quotidiens que peuvent rencontrer les habitants. Ils se positionnent comme des points d’ancrage, offrant assistance et accompagnement dans les moments clés de la vie des familles.

L’engagement citoyen est une autre pierre angulaire de l’action de ces centres. En organisant des événements locaux comme des fêtes et des ateliers réunissant des populations différentes, ils encouragent la participation active des citoyens à la vie de leur quartier. Ces initiatives renforcent le lien social et favorisent une dynamique de solidarité et d’entraide au sein des communautés.

Les personnes âgées ne sont pas en reste, avec des actions spécialement conçues pour elles. Des clubs de loisirs aux groupes de soutien, en passant par des programmes de bien-être, les centres sociaux s’efforcent de répondre aux besoins de cette tranche de la population, souvent vulnérable. Ils leur offrent des espaces d’échange et d’activité.

Ces centres sont de véritables lieux de vie et de solidarité. Ils incarnent l’esprit de coopération et d’entraide qui caractérise la ville de Paris. Ils démontrent que le lien social n’est pas une marchandise, mais un bien précieux à cultiver au quotidien.

Un manque de moyens récurent

Les premières réponses apportées par l’État et les organismes sociaux, bien que reconnaissant l’importance des centres sociaux, restent insuffisantes. Les revalorisations de prestations et le soutien accru de certaines collectivités ne parviennent pas à combler les déficits. La conséquence directe de cette situation est la réduction des services offerts.

Bien évidemment, cela impacte les habitants, notamment les plus fragiles financièrement. La diminution de la capacité d’accueil pour les enfants, l’annulation d’animations culturelles, ou encore la fermeture de centres sont des exemples concrets de cette crise. « Aujourd’hui, nous devons faire le choix difficile de stopper des services : jardin d’enfants, France service, accompagnement à la scolarité, fête de quartier… laissant les habitants démunis » (Parole de centres sociaux)

Pour un nouveau modèle économique

Face à cette urgence, les centres sociaux appellent à un soutien exceptionnel et à la construction d’un nouveau modèle économique. Ils demandent un fonds de soutien de 65 millions d’euros pour maintenir leurs activités et préservent les liens sociaux et solidarités. À moyen terme, ils souhaitent établir un nouveau pacte de coopération avec les pouvoirs publics. Il s’agit de repenser le modèle économique des centres sociaux, en accord avec les réalités et les besoins des territoires. Ces mesures visent à garantir une qualité de projet et une couverture territoriale adéquate, tout en luttant contre la surcharge administrative.

Cet appel rappelle la nécessité d’un engagement renouvelé de la part de l’État et des partenaires pour soutenir ces structures essentielles. La préservation du rôle unique et précieux de ces centres est non seulement un enjeu de cohésion sociale, mais aussi un impératif pour le bien-être et l’épanouissement des communautés à travers le pays.

Vous pouvez soutenir les demandes des centres sociaux

Comment ? Il vous suffit de signer un appel : vous êtes travailleur social engagé dans la lutte contre les exclusions ? médiateur social ou numérique ? un(e) habitant(e) qui se sent concerné(e) ? Vous pouvez soutenir cet appel en signant cette invitation collective aux coresponsables de la cohésion sociale. Je vous suggère non seulement de le faire, mais aussi de rédiger un message de soutien dans l’espace prévu à cet effet. Merci à vous.

Signer l’appel en cliquant sur ce lien

Lire aussi

 


Photo : 23@freepik

Partager

Articles liés :

Une réponse

  1. Les centres sociaux sont tout à fait utiles, mais une secrétaire d’État ne l’avait pas compris en 2021.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories
Tous les sujets
Rechercher