VAR : l’ASE sous tension… Angers : une marche vers Paris..Tout sur la « carte bleue » des migrants

  • Var : Une suspicion d’abus sexuel sur une fillette de 12 ans enflamme l’aide sociale à l’enfance. Le détonateur : un cas d’abus sexuel présumé dans le centre départemental de l’enfance. C’est une histoire bien particulière qui a mis le feu aux poudres. Si l’on en croit le bureau du procureur de la République, le Département a dénoncé il y a trois semaines, au parquet de Toulon, un cas d’attouchement sexuel sur une fillette de 12 ans par un employé. La scène se serait déroulée au Centre départemental pour l’enfance (CDE) du Pradet. Le parquet a ordonné une enquête préliminaire confiée à la brigade des mineurs. Des fonctionnaires de la délégation générale aux solidarités du Var ont dénoncé leur manque de moyens.
  • Enfants placés. Contre le Département, ils marchent vers Paris : Une centaine de salariés d’associations liées à la protection de l’enfance sont partis d’Angers pour rejoindre Paris en plusieurs étapes. Cette marche se déroule jusqu’au 4 juillet. Une dizaine des leurs va, en continu, se rendre à pied à Paris en sept étapes, soutenue par d’autres manifestants. Ensemble, ils comptent participer aux Assises nationales de la protection de l’enfance qui se tiendront le 4 juillet prochain.
  • Carte bleue  distribuée aux migrants par l’État : démêler le vrai du faux. (et le faire savoir auprès des personnes que vous rencontrez). Cela fait plusieurs mois que de fausses informations circulent sur les allocations dont peuvent bénéficier les demandeurs d’asile en posant le pied sur le sol français. Sur les réseaux sociaux, la photo d’une carte de crédit portant la mention « allocation pour demandeur d’asile » a été largement partagée. Vous êtes sollicité(e) pour rétablir la vérité et éviter qu’ainsi les personnes racistes ne développent de faux arguments.

Photo : extrait d’une vidéo de TV10 Angers

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :