Service social polyvalent en perte de sens.. Attentat de Nice, "penser autre chose que la sécurité".. "Les jeunes sont désabusés"

Service social polyvalent en perte de sens : mise en perspective historique. « Il est souvent nécessaire pour comprendre le présent d’aller chercher dans le passé les prémices de son histoire. Dans les organisations de travail, les habitudes s’installent, s’imposent, générant une perte de sens au milieu de l’action, où tout s’évalue, se quantifie. Le service social polyvalent semble s’être détourné de son objet de départ ».

Attentat de Nice : « Il faut que la réflexion s’oriente vers autre chose que la pure sécurité »: « Il faut une réflexion sur le travail social, sur les associations, dans les quartiers populaires, sur les questions économiques et sociales. Ce sont des enjeux gigantesques. Je suis stupéfait de voir qu’on enferme la réflexion dans le seul domaine de l’immédiat et de la sécurité ».  (Michel Wieviorka, sociologue)

« Les jeunes sont désabusés »: Après quarante-trois ans de carrière comme assistante sociale au Crous de Poitiers, Nicole Méteau se livre sur sa perception du monde étudiant et la richesse de son métier.

et aussi

Toulouse : les salariés des centres d’hébergement d’urgence suspendent leur grève, sans avoir rien obtenu. En grève depuis la semaine dernière, deux centres d’hébergement d’urgence ont suspendu leur mouvement, le mardi 19 juillet. Ils n’ont rien obtenu et continuent de réclamer un rendez-vous en préfecture, voire une conciliation avec leur hiérarchie.

photo : Quentin Verwaerde « Assistance sociale  Université de Strasbourg le 30 octobre 2012 Certains droits réservés

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :