La police ouvre des permanences dans des centres d’hébergement d’urgence pour sans-papiers.

Selon des informations de StreetPress, le ministère de l’intérieur, via les préfectures, a demandé à plusieurs bailleurs sociaux de mettre à disposition des  bureaux pour les fonctionnaires de police dans certains centres d’hébergement d’urgence. 

Dans le 93, la mesure est déjà effective. Ainsi, les policiers posent, une fois par semaine, leurs cartons dans deux centres d’hébergement d’urgence installés à Aubervilliers et à Neuilly-sur-Marne. Une matinée durant, les fonctionnaires s’installent dans un petit bureau, mis à disposition par le bailleur social Adoma qui administre les deux lieux.

De leurs côtés, les travailleurs sociaux qui interviennent dans les hébergements type Prahda se verront confier de nouvelles missions, dont la distribution des convocations de la préfecture aux exilés. Cette mesure fait écho à une circulaire publiée le 12 décembre par le Ministère de l’Intérieur, dévoilée par le Monde

Celle-ci prévoit la délivrance rapide d’une obligation de quitter le territoire français aux hébergés en situation irrégulière.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :