Patients en situation irrégulière : Agnès Buzyn désavoue l’Agence régionale de santé de Paca

Patients en situation irrégulière : Agnès Buzyn désavoue l’Agence régionale de santé de Paca. La ministre des Solidarités et de la Santé  a tranché. le journal Libération précise que ce jeudi matin, Agnès Buzyn a interpellé l’Agence régionale de santé (ARS) de Provence-Alpes-Côte-D’azur pour remettre les pendules à l’heure en lui demandant de retirer sur le champ la lettre directive que l’agence avait adressée aux directeurs d’hôpitaux psychiatriques de sa région.

Dans ce courrier, l’ARS leur demandait de participer aux notifications d’obligation de sortie du territoire des patients hospitalisés sans consentement qui se trouvent en situation irrégulière.

oqtf

L’initiative de l’ARS était pour le moins déroutante. C’était du jamais vu. D’autant que l’équilibre est toujours délicat entre le monde de la police et celui de la psychiatrie, surtout en matière d’ordre public.

«Notre rôle est de soigner, non pas de regarder les papiers», dit le Dr Alain Mercuel qui préside la commission médicale d’établissement de l’hôpital Sainte Anne à Paris. Le 29 décembre, les deux syndicats importants de la psychiatrie publique avaient fortement réagi dans un communiqué commun.

 

 

sélection de l’article réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.