« Les oubliés de la vaccination » / Le HCTS renouvelé pour 5 ans / Confinement et numérique / La colère en vidéo

Covid-19 : les personnes en grande précarité « ont été les oubliées de la vaccination »

journaliste au Monde nous rappelle que les personnes sans-abri ou logeant dans des structures d’habitat collectif sont particulièrement exposées au virus. Elles ne sont pas pour autant vaccinées. « Les équipes de MSF sont passées faire de la sensibilisation afin d’expliquer que le vaccin était gratuit et accessible à tous ». Elles ont créé une « clinique mobile » qui permet aux personnes sans couverture sociale de se faire vacciner et de prendre rendez-vous pour la seconde dose.

Lors du lancement de la campagne vaccinale, en janvier, les associations ont réclamé, en vain, le placement des personnes en situation de grande précarité sur la liste des publics prioritaires. Il faut rappeler que ces populations ont été fortement exposées au virus, notamment dans les structures d’habitat collectif, des lieux où la promiscuité est inévitable et la distanciation physique impossible.

« On a la trouille de la rentrée, il faut absolument faire feu de tout bois, ne pas baisser la garde » explique Bruno Morel, permanent d’Emmaüs Solidarité.  « Il faut éviter que la rentrée soit un cauchemar avec la montée du variant indien », précise Marie-France Eprinchard médecin et présidente d’Emmaüs Solidarité (lire l’article du Monde)


Un décret annonce la prorogation du Haut Conseil du Travail Social pour une période de 5 ans

Le HCTS voit sa mission renouvelée pour 5 ans à compter du 4 juillet. Celui-ci fait référence à l’article D142-1 du Code de l’Action Sociale et des Familles qui précise les missions du Haut Conseil :

  1. D’assister le ministre chargé des Affaires sociales de ses avis sur toutes les questions qui concernent le travail social et le développement social ;
  2. D’élaborer des éléments de doctrine en matière d’éthique et de déontologie du travail social, et de diffusion des bonnes pratiques professionnelles ;
  3. De formuler des recommandations et des avis concernant les évolutions à apporter aux pratiques professionnelles.

À cet effet, il réalise des travaux d’observation, d’évaluation et de recherche sur le travail social. Il va avoir du pain sur la planche dès la rentrée prochaine (Prendre connaissance du décret N°2021-884 du 2 juillet 2021)


 

City photo créée by jcompwww.freepik.com

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :