Les naufragés de la dématérialisation des services de l’Etat / Le succès de la consultation sur la pauvreté / Paris : des « bulles » pour les SDF

  • Précaires, personnes âgées, ruraux… les naufragés de la « dématérialisation » des services de l’Etat :  Impôts, Pôle emploi, allocations familiales… Les services de l’Etat ont amorcé depuis quelques années leur « dématérialisation ». Les guichets disparaissent peu à peu pour laisser place aux sites Internet. Laissant 13 millions de Français mal-connectés, non-connectés ou étrangers aux pratiques numériques sur le carreau. Ce reportage du journal Marianne donne la parole à Joran Le Gall. Le président de l’ANAS  « témoigne d’un afflux massif, auprès des travailleurs sociaux, de personnes se disant en difficulté face aux démarches administratives numériques. « Il y a de moins en moins d’accueil, de conseillers, de personnes à l’écoute… Alors les gens viennent chercher de l’humain où il y en a », analyse-t-il. Ces professionnels, débordés, tentent alors de faire face « alors que nous ne sommes pas formés pour. Ça ne fait pas partie de nos missions de faire de l’initiation à l’informatique. » Surtout, cette solution n’est pas durable. Souvent les conseillers « font à leur place à défaut d’avoir le temps et les moyens de leur apprendre la marche à suivre ». (lire l’article)
  • Concertation sur la pauvreté des enfants et des jeunes : les groupes de travail ont rendu leurs propositions : Vous trouverez ici la synthèse des travaux avec le document qui a été communiqué aux participants de  la réunion de clôture de la concertation  le 15 mars dernier. Le discours de la ministre Agnès Buzyn a aussi été mis en ligne tout comme la conclusion d’Olivier Noblecourt. On notera la forte participation en ligne avec plus de 7.200 contributions, dont près de 7.000 de la part de particuliers (dont évidemment beaucoup de travailleurs sociaux). Cette consultation a été un succès. Il est toutefois difficile d’imaginer et de comprendre comment celles et ceux qui ont dépouillé les questionnaires s’y sont pris pour la synthèse finale. Celle-ci reflète-t-elle bien l’ensemble des contributions ? difficile  de répondre à cette question tant les écrits ont été nombreux.
  • Paris : Anne Hidalgo veut installer une centaine de « bulles » pour accueillir les sans-abri. La Mairie de Paris a annoncé mardi 20 mars au soir son souhait de créer « une centaine de petites bulles », disposées dans les rues de la capitale, pour accueillir, la nuit, les sans-abri et augmenter ainsi le nombre de places d’hébergement. « Il manque au moins 3.000 places d’hébergement », a estimé au cours d’une conférence de presse Dominique Versini, adjointe en charge des solidarités et de la lutte contre l’exclusion. Cette situation relève « d’une urgence absolue », a déclaré mardi soir la maire de Paris Anne Hidalgo, estimant qu’il fallait « inventer des outils nouveaux. » (lire l’article)

bulle solidaire

la bulle solidaire telle qu’elle est présentée par Dominique Versini

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.