La clinique en service social.. La protection de l’enfance demande protection.. Des travailleurs sociaux « à bout de souffle »..

  • « La clinique en service social : l’évolution de notre cœur de métier ». L’ANAS publie avec ce numéro de la Revue Française de Service Social une série d’articles qui traite de l’accompagnement social individuel conduit par les assistants sociaux. L’aide à la personne est en effet au cœur de nos interventions. Le sommaire et 6 pages d’articles sont à télécharger ici. Vous trouverez dans ce numéro des apports théoriques mais aussi des expériences en cours qui montrent l’évolution actuelle de la pratique professionnelle.
  • La protection de l’enfance demande protection : « Vous êtes là pour nous protéger, mais vous ne pouvez même pas vous protéger vous-mêmes » . Formulé par une jeune du foyer d’accueil d’urgence départemental des Hauts-de-Seine, ce constat résume l’impuissance du personnel de l’établissement. Une partie de l’équipe a constitué le collectif ASE92 pour lancer une pétition le 29 mai dernier et pousser les autorités de tutelles à prendre les décisions qui s’imposent. Elle décrit depuis un an une situation qui se dégrade, la violence qui monte et les arrêts maladie qui se succèdent sans systématiquement provoquer des remplacements. Lien Social vous oriente aussi vers une pétition à lire et à signer

  • Seine-Saint-Denis. Les salariés du pôle solidarité à bout de souffleConfrontés à de nombreux postes vacants et à un « management méprisant », les agents du conseil départemental s’inquiètent de la dégradation de leurs conditions de travail et d’accueil du public dans l’un des départements les plus pauvres de France. À l’Aide sociale à l’enfance (ASE), par exemple, ce ne sont que des gestions de situations dans l’urgence. Les professionnels n’en peuvent plus et s’inquiètent des effets psychologiques sur les enfants qui leur sont confiés. il est aussi question dans cet article d’une possible fermeture de dix-huit PMI du Département.

et aussi

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :