La boussole d’Adrien Taquet / La journée mondiale de l’autisme / « Escroquée par son assistante sociale »

Adrien Taquet : « Ma boussole, c’est toujours l’intérêt supérieur de l’enfant »

Face aux à la multiplication des critiques à l’encontre de l’Aide sociale à l’enfance (ASE), le secrétaire d’Etat a rassemblé les acteurs du secteur pour une grande concertation. Les résultats sont attendus avant la fin de l’été. Interrogé par Cnews, le secrétaire d’Etat est revenu sur plusieurs sujets

  • Les « incasables » : Ce terme  le dérange (moi aussi , notamment depuis que j’ai connu Freddy) Adrien Taquet rappelle que ces enfants vont connaître sept ruptures en moyenne, entre foyers et familles d’accueils. Pour les jeunes les plus en difficultés, ça peut aller jusqu’à douze changements de lieux, avec autant de liens d’attachements rompus.
  • Les assistant(e)s familiaux(les) :  « Ce qu’on veut » dit-il, « c’est améliorer ce modèle pour le revitaliser. Les familles d’accueil françaises sont plutôt âgées, 53 ans en moyenne. Or, les départements peinent à recruter de nouvelles familles »  …/… « Il est nécessaire de revoir les conditions d’exercice de cette profession pour mieux accompagner les familles d’accueil et pour la rendre plus attractive »
  • Les éducateurs : les départements peinent à les recruter, comment pallier au manque de personnel ?  demande CNews. Là, le secrétaire d’Etat botte en touche. Il propose de construire des référentiels communs sur le taux d’encadrement des jeunes et que l’on se penche sur la formation nécessaire dans les centres d’accueil. (On pourrait aussi  imposer le recrutement d’éducateurs et de moniteurs éducateurs diplômés)…

Journée mondiale de l’autisme :

et aussi (malheureusement)

A Fréjus, une vieille dame escroquée… par son assistante sociale

« Pratiquement aveugle, cette personne âgée nécessite des soins et des services régulièrement, prodigués notamment par son aide à domicile. Cette dernière, qui s’occupe aussi de ses comptes, s’aperçoit un jour que différents retraits d’argent ont été effectués ». Une enquête de police permet de rapidement identifier l’auteur de cette escroquerie, une femme qui porte des lunettes noire qui retire l’argent avec la carte bleue de la personne âgée. Elle  se révèle être assistante sociale pour le Conseil Départemental, à Draguignan. « Prétextant que son métier ne lui plaît plus, elle devra répondre de son comportement devant le tribunal correctionnel très prochainement. Elle a toutefois déjà commencé à rembourser sa victime, plongée dans une dépression depuis le début de l’affaire… »  (C’est à mon sens gravissime, ne devrait-on pas lui retirer son droit d’exercer ?) 

 

Photo : Adrien Taquet sur le site de wikipedia

revue de presse réalisée avec le concours de Michelle Verrier Flandre

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :