«Je ne veux pas me contenter de remplir des dossiers».. L'ANAS et la reconnaissance des diplômes… Violences aux femmes en outre-mer

  • « Je ne veux pas me contenter de remplir des dossiers » : Assistante de service social dans un département, Laure Bucamp estime n’avoir pas juste été formée à mettre en place des dispositifs. Elle prend parfois sur son temps personnel pour maintenir la qualité de la relation. « Je passe donc beaucoup de temps à remplir des dossiers qui n’aboutissent pas, et je perds un levier précieux pour les personnes et pour la mise en place d’un lien de confiance entre eux et moi. C’est très frustrant, et cela génère des situations humaines compliquées à gérer ». (Article TSA de la série « En quête de sens« )
  • L’ANAS et la reconnaissance au niveau Licence des diplômes de niveau III : Dans un communiqué l’Association Nationale des Assistant(e)s de Service social réagit et précise sa position. « Se focaliser sur la reconnaissance au niveau licence ne doit pas nous faire perdre du vue un autre enjeu de cette réforme : le maintien des spécificités de nos formations, et par là de nos diplômes d’État. Le risque de voir un diplôme unique (ou des filières spécifiques) n’est plus d’actualité mais pas encore complètement exclu dans l’avenir »…
  • Les violences faites aux femmes, plus nombreuses en outre-mer que dans l’Hexagone. Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) présente ce mercredi une série de recommandations pour tâcher d’endiguer les violences importantes subies par les femmes dans les territoires d’outre-mer en sollicitant l’aide financière de l’Etat. Par exemple En Nouvelle-Calédonie, il y a neuf fois plus d’agressions physiques déclarées par les femmes et d’agressions sexuelles que dans l’Hexagone…

et aussi

  • Metz : un forum pour aider les ados en souffrance. Environ 10 %, c’est la part de jeunes qui disent souffrir de mal-être, souffrance psychologique ou solitude. Alors que le gouvernement a lancé en novembre 2016 un plan « Bien-être des jeunes », les établissements scolaires s’organisent pour les accompagner.

 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :