Grève générale du travail social / migrants de l’extérieur, migrants de l’intérieur / PCH : des Départements plus ou moins « radins »

  • Une grève « générale » du travail social ce mercredi : Cet appel à la grève émane des États généraux alternatifs du travail social et de la Fédération nationale Sud santé-sociaux. Les 2 organisations dénoncent, comme le précise Lien Social,  « une situation très préoccupante. Ils déplorent que des métiers, déjà fragilisés par des années de réduction budgétaire, soient désormais «En marche» vers l’implosion ».  Cela se passe à Paris avec un rassemblement de 10h à 12h devant NEXEM avec la participation de la CGT action sociale. La manifestation partira vers 12h45  depuis le métro Saint Jacques. En fin de journée une assemblée générale est prévue à la bourse du travail.
  • Migrants de l’extérieur, Migrants de l’intérieur : une tribune percutante de Saül Karsz nous invite à réfléchir sur notre positionnement face aux migrants de l’extérieur qui arrivent parfois à destination et ceux de l’intérieur qui font du surplace : Est en jeu la situation socio-économique de certaines catégories de migrants. En face, (nous) : les supposés civilisés :  Chasser l’étranger aide à se rêver propriétaire de soi. Les supposés civilisés craignent que la présence de migrants entrave l’étouffement de l’entre-soi et les oblige à respirer différemment.
  • Prestation Compensatoire du Handicap  : certains départements sont trois fois moins radins que d’autres (et vice versa).  Dis-moi où tu habites, je te dirai si tu vis dans un département plus “généreux” que la moyenne avec la prestation de compensation du handicap. Cette carte de France figure dans le rapport annuel de la Cour des comptes, rendu public mercredi dernier. Les départements y sont classés en fonction du montant annuel moyen de la PCH accordé par leur Maison départementale des personnes handicapées (MDPH).

et aussi

  • Protection de l’enfance – Un département ne peut se soustraire à ses missions d’ASE, même en cas d’OQTF (obligation de quitter le territoire Français) ou de violence: Où s’arrêtent les obligations de prise en charge par un département au titre de l’aide sociale à l’enfance (ASE)? Une décision du Conseil d’Etat en date du 27 décembre 2017, concernant le conseil départemental de Seine-et-Marne, apporte à cette question une réponse très extensive.

 

Revue de presse et sélection des articles réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre

Une grève du travail social : Photo de patrick janicek Travail social debout ! (mais c’était en juin 2016 et il faisait beau…)

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :