Crise sanitaire : une enquête des éducatrices jeunes enfants et les propositions de l’ANAS / Le C.D. des Vosges primé par l’UNICEF

La Fédération Nationale éducateurs et éducatrices  de jeunes enfants  (FNEJE) lance une enquête nationale sur les effets du COVID-19

Ces temps de crise mettent à rude épreuve les pratiques professionnelles, notamment celles des éducatrices jeunes enfants.  ‘objectif est de leur donner la parole pour recueillir des informations sur leur pratique pendant la crise. Cela permet  aussi de pouvoir constater les évolutions du métier et laisser vous exprimer les envies des professionnels pour le futur. Cette enquête est sûrement incomplète précise la FNEJE mais elle a le mérite d’exister et de permettre aux EJE de terrain de s’exprimer.

Les résultats de ce questionnaire  serviront à pouvoir porter la parole des éducatrices jeunes enfants auprès des pouvoirs publics et ainsi faire des propositions concrètes. (accéder à l’enquête)

La crise sanitaire et les assistants sociaux : premières réflexions et propositions issues de la pratique

De son côté l’Association nationale des assistant(e)s de service social (ANAS) vient de publier sur son site une contribution intéressante.  L’ANAS répond ainsi  à la sollicitation du Haut Conseil du travail social (HCTS) relative aux enseignements de la crise sanitaire pour le travail social.

5 points sont abordés

  1. L’impréparation des employeurs des services sociaux a entravé l’immédiate continuité des accompagnements
  2. L’activation des relations entre pairs a souvent permis de pallier les difficultés rencontrées
  3. Les assistants de service social ont tiré profit de l’agilité de leur méthodologie d’intervention
  4. Des procédures simplifiées sont nécessaires pour permettre un accès aux droits lisible et endiguer le non-recours
  5. Le service social constitue un repère relationnel de proximité pour les personnes

Chaque point fait l’objet de propositions. En conclusion l’association s’interroge :  » Les assistants sociaux peuvent-ils se contenter d’un retour à marche forcée vers « l’anormal » ? L’anormal étant les piles de dossiers encombrant leurs bureaux, la pression des salles d’attente bondées et des tensions qui s’y expriment parfois, les appels téléphoniques récurrents… Bref tout ce qui embolise le travail au quotidien. L’ANAS termine son propos sur une note optimiste :  »  Plus tard, il sera nécessaire d’organiser des bilans du vécu des assistantes de service social, partout où elles ont mis en place des organisations de travail à distance autonomes et novatrices, afin de valoriser ces pratiques et de les déployer ».  (lire la contribution de l’ANAS à la réflexion du HCTS sur le Covid19 et les pratiques professionnelles)

Le conseil départemental des Vosges primé pour son engagement pour l’insertion des mineurs non accompagnés

Le Département des Vosges voit son initiative en faveur de l’intégration sociale et professionnelle des mineurs non accompagnés récompensée par l’Unicef au titre des « actions en faveur des enfants et adolescents ». Il a mis en place un partenariat innovant  en mettant en lien les entreprises avec les mineurs non accompagnés accueillis sur le territoire afin de favoriser leur insertion sociale et professionnelle grâce à la formation en apprentissage.

Beaucoup d’acteurs ont été mobilisés et se sont coordonnés. L’Aide Sociale à l’Enfance en premier lieu mais aussi  le réseau FACE, intermédiaire entre les entreprises et les services du département, des entreprises, l’association ADALI et les CFA du département. C’est en effet a voie de l’apprentissage qui a été choisie en priorité.

« Cette solution répond parfaitement aux deux problématiques sociale et professionnelle auxquelles le département était confronté » précise la rédaction du site en ligne weka.fr. « La mission d’aide sociale à l’enfance est accomplie tout en répondant au fort besoin en recrutement des entreprises localisées sur le territoire ». (lire l’article de weka.fr)

Lire aussi

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.