Clandestins, d'autres vies que les vôtres.. Entre contrôle et accompagnement… Le 1er plan de lutte contre les violences faites aux enfants..

  • Clandestins : d’autres vies que les vôtres : Armando, travailleur sans papier, est devenu meilleur apprenti de France en menuiserie. Mais, à 18 ans, il reçoit un avis d’expulsion. ils sont plusieurs centaines de milliers à vivre la clandestinité. Aujourd’hui, ils rasent les murs. Ils sont ceux que les autorités veulent expulser en priorité. Alors ils acceptent les boulots ingrats, les horaires décalés, les salaires amputés. Souvent ils gagnent moins que le Smic. Souvent, ils paient des impôts.
  • Entre contrôle et accompagnement, le récit d’une éducatrice dans un service d’accueil pour mineurs étrangers isolés : « C’est l’histoire d’un jeune Albanais, Mirjet, qui me disait avoir 17 ans mais n’était pas encore reconnu mineur. Il dormait à la rue et cette phrase «Je implore toi dormir couloir» est apparue sur mon écran sur Google traduction ».
  • Février : le premier plan de mobilisation et de lutte contre les violences faites aux enfants sera présenté par Laurence Rossignol,  ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes interviewée par Psychologie magazine. La ministre explique « pourquoi rien n’est prévu, à ce jour, concernant celle des crimes et délits sexuels sur les mineurs ».

et aussi

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :