Catégorie A : la CFDT demande à Agnès Buzyn de se positionner et de défendre les travailleurs sociaux de la fonction publique

Le syndicat CFDT avait vivement réagi en octobre  dès l’annonce par le ministre le l’action et des comptes publics du report de 12 mois de la catégorie A pour les travailleurs sociaux « Cette mesure est attendue des professionnels du travail social pour reconnaître leur engagement et leur responsabilité professionnelle, comme il est mentionné dans le plan d’action, issu des travaux nationaux et régionaux des États généraux du Travail Social ».  La CFDT avait rappelé que les décrets d’application du passage en catégorie A des assistants sociaux éducatifs et éducateurs de jeunes enfants, étaient parus au journal officiel le 9 mai 2017 avec la signature du premier ministre et de nombreux ministres concernés. Cette remise en cause de la parole de l’Etat est inacceptable avait précisé le syndicat. Vous trouverez ici le  courrier adressé par le syndicat à Gérald Darmanin.

Oui mais voilà, la main droite de l’Etat, si vous préférez Bercy et son ministère des finances et des comptes publics ignore ce que dit et propose  sa main gauche représentée par le ministère des solidarités et de la santé.

La CFDT s’est ensuite tournée vers la Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) lors de la commission paritaire consultative  du 24 octobre dernier en lui demandant d’intervenir auprès de sa Ministre de tutelle.

Enfin le syndicat « a remis le couvert » en novembre en écrivant à Agnès Buzyn en lui rappelant ses propres paroles :

  • « Dans votre intervention en vidéo, auprès du HCTS, le 7 juillet dernier vous avez confirmé votre engagement de mettre en application les mesures du plan d’action en faveur du travail social et du développement social.
  • « Lors de votre audition auprès de la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, le 18 juillet, vous avez eu des paroles soutenantes vis-à-vis des travailleurs sociaux, de leur place et leur rôle indispensable dans les politiques sociales, mais « mal considérés et mal rémunérés … !».
  • « C’est pourquoi, la CFDT considère que le report de PPCR prévu en 2018, qui impacte le passage en catégorie A de ces professionnels, est particulièrement injuste et inacceptable ». « Nous vous demandons donc d’intervenir auprès du gouvernement afin que l’entrée en catégorie A de la Fonction publique s’effectue à la date prévue par les décrets, soit le 1 er février 2018. »

Il n’est pas sûr du tout que le syndicat soit vraiment entendu à défaut d’être écouté mais ce rappel des démarches engagées montre une belle incohérence gouvernementale entre les paroles  et les actes : La ministre de la Santé et des Solidarités  subit les décisions du ministère de l’action et des comptes publics qui  par là même, ne  pas fait pas preuve d’une grande considération ni pour les travailleurs sociaux, ni pour leur propre ministre de tutelle.

 

Photo issue du portail Interco de la CFDT

note au sujet de cette info : mon propos ne vise pas à mettre en avant un syndicat par rapport à un autre d’autant que plusieurs d’entre eux se mobilisent mais chacun à sa façon sur ce dossier. J’ai pu prendre connaissance des courriers  de la CFDT et obtenir l’accord de son secrétaire fédéral Interco de les diffuser et il m’est apparu intéressant de vous les communiquer.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: