Dernières surprises pour la réforme des modes d’accueil / AAH : Quant la vie en couple lèse les allocataires / Le boum des dépenses sociales

« Nid maternel », « crèche familiale vagabonde » : les dernières surprises de la réforme des modes d’accueil

Laetitia Delhon, journaliste spécialisée dans le travail social et médico-social, nous explique que le gouvernement ne laisse pas de surprendre avec la réforme des modes d’accueil de la petite enfance. Son ordonnance en cours de finalisation, fait apparaître de nouvelles modalités d’accueil pour les assistantes maternelles.

À titre expérimental, une crèche familiale pourra ainsi « organiser dans ses locaux un ‘ nid maternel ‘ défini comme une maison d’assistants maternels » où « des professionnels salariés de l’établissement accueillent les enfants qui leur sont confiés par leurs parents ou représentants légaux ».

Et que penser de ce joli terme de « crèche familiale vagabonde » ? Le vagabondage était autrefois un « délit qui consistait pour une personne à ne pas avoir de domicile fixe ni de moyens de subsistance » (selon le dictionnaire Larousse). Mais rien de tout cela aujourd’hui puisqu’il s’agit d’expérimentations qui sont présentées dans cette article publié sur le site de l’ASSMAT (lire l’article du site en ligne assmat.fr)

Aides sociales: quand la vie en couple lèse les personnes handicapées

« Pétition, prises de parole publiques, tribunes : des voix s’élèvent contre la prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l’allocation mensuelle versée aux personnes handicapées, une «injustice» qui pénalise l’émancipation financière des femmes ».

Le Courrier Picard fait référence à la pétition en ligne mise sur le site du Sénat. Elle a recueilli 25.000 signatures. Elle s’intitule « Désolidarisation des revenus du conjoint pour le paiement de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) ». si plusieurs conditions sont réunies,  le Sénat pourra être sisi d’une demande d’inscription à l’ordre du jour d’un texte législatif ou de la création d’une mission de contrôle sénatoriale. D’où l’intérêt de s’informer et de participer… (lire l’article du Courrier Picard)

Dépenses sociales 2019-2020 des départements : après le printemps, l’hiver

Le site en ligne Localtis présente un résumé de l’analyse annuelle des dépenses sociales des départements réalisée par l’ODAS. « Sur 2019, ces dépenses ont été relativement maîtrisées – du moins côté RSA et personnes âgées, le handicap et l’aide sociale à l’enfance ayant affiché une hausse sensible. En revanche, les résultats 2020 s’annoncent évidemment « très dégradés ». Notamment sur le front du RSA, dont l’Odas recommande la recentralisation. (lire l’article sur le site de la Banque des territoires)

et aussi

 

La sélection des articles a été réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre. Merci à elle

photo créee par 8photo – www.freepik.com

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :