Une assistante sociale présidente de la commission de la Défense nationale / De + en + de jeunes sont confiés à l’ASE / Prendre soin de ceux qui prennent soin

Françoise Dumas, ancienne assistante sociale, prend la tête de la Commission de la Défense nationale à l’Assemblée nationale

Quels liens entre l’Action sociale et la Défense nationale ? Certes toutes deux relèvent des missions de service public mais ce parcours de Françoise Dumas peut paraître atypique. « Âgée de cinquante-neuf ans et Gardoise de naissance était jusqu’ici vice-présidente de la commission de la Défense.

Titulaire d’un DEASS, elle a commencé sa carrière comme assistante sociale au service de l’Aide sociale à l’enfance du Gard. Députée depuis 2012, elle a continué de s’intéresser aux questions sociales. Elle est l’auteur d’un rapport, en 2014, pour la Commission d’enquête chargée d’étudier les difficultés du monde associatif. De novembre 2015 à mars 2016, elle est nommée responsable pour la proposition de loi « Protection de l’Enfant » qui vise à améliorer la gouvernance nationale et locale de la protection de l’enfance, à contribuer à la sécurisation du parcours et du statut de l’enfant protégé..  Ce n’est que récemment en 2017 après avoir été élue Députée LREM qu’elle « bifurque » du social en étant nommée vice-présidente de la Commission de la Défense nationale et des forces armées chargée du suivi des opérations extérieures (lire l’article des Echos) + (wikipedia)

ASE : Des jeunes toujours plus nombreux à protéger

Olivier Bonnin et Jérémy Martin ont réalisé une infographie intéressante que vous pouvez découvrir sur le site du Média Social. Elle  montre l’augmentation régulière et continue du nombre de jeunes pris en charge chaque année par l’Aide Sociale à l’Enfance. Ces quelques chiffres bruts offrent un recul bienvenu sur la réalité de la protection de l’enfance. Les journalistes estiment que  » l’afflux des mineurs non accompagnés (MNA) peut être relativisé » (entre 2015 et 2017) Leur nombre, indiscutablement, a bondi, de 154 % en trois ans. Mais ce phénomène, pour l’heure, ne fait pas dévier la hausse, continue, du nombre des mineurs protégés. Il reste à voir si l’augmentation globale finira par s’accentuer en 2018, avec, cette fois, près de 42 000 MNA recensés par l’ADF, concluent-ils (lire l’article du Média Social)

Protection de l’enfance dans le Haut Rhin: une crise et des propositions

« Les agents de l’Aide sociale à l’enfance du Haut-Rhin se sont rappelés au bon souvenir des élus en manifestant à Colmar. Épuisés par un dispositif grippé, ils crient à nouveau au secours. Des mesures ont été annoncées par le conseil départemental ». Avec un nombre croissant d’enfants à placer en famille d’accueil, une absence de solutions de placement, des démissions et burn-out et des postes vacants,  la protection de l’enfance du Haut-Rhin va mal précise le journal les Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) qui a réalisé un reportage vidéo su ce sujet. Ecoutez bien les paroles de la chanson en début de vidéo…

et aussi

Prendre soin de ceux qui prennent soin

«Les mauvaises fatigues empêchent de respecter ses propres valeurs», a martelé, le 27 septembre dernier, le philosophe Eric Fiat devant un parterre de 170 professionnels ses secteurs médico-social et sanitaires réunis au Cap dans les Côtes d’Armor. Le journal Le Télégramme de Brest explique les propos cités « Le « care », c’est le «prendre soin». Et le «care²» c’est prendre soin de ceux qui prennent soin. Éric Fiat visait ainsi dans sa conférence à «mettre en mots ce que les hommes et femmes au quotidien », sachant que «l’épuisement au travail est un mal qui fait faire bien des maux». (lire l’article du  Télégramme)

 

Photo : Françoise Dumas, députée, salle des quatre colonnes. G.Garitan — Travail personnel CC BY-SA 4.0

Revue de presse réalisée avec le concours de Michelle Verrier Flandre

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: