Numérique et travail social en 4 questions…

J’ai récemment été interrogé par la Gazette des Communes sur les impacts du numérique pour les travailleurs sociaux. Ce fut un long échange avec la journaliste ( plus de 2 heures au téléphone). Au final, elle a sélectionné 4 questions 1. Quels sont aujourd’hui les usages numériques des travailleurs sociaux ? 2. Quelle place occupe l’outil informatique dans les relations avec les usagers ? 3. Les travailleurs sociaux peuvent-ils malgré tout tirer profit de la digitalisation ?4. Les informations des usagers sont de plus en plus numérisées. Est-ce un danger ?  voici les réponses que la journaliste a retenu de cet échange. Je me suis appuyé sur des témoignages récents et réactions des collègues de secteur lors d’une rencontre ANAS à Paris.  Certaines sont un peu « remontées » contre cette numérisation à marche forcée qui les met en difficultés notamment  lorsqu’il s’agit de gérer des dossiers complexes. voici ce dont j’ai pu témoigner… Lire la suite

Gare à la CAF si vous n’avez pas Internet..

Les allocataires de la CAF qui ne maitrisent pas leur messagerie ou Internet ont des soucis à se faire. C’est ce que j’en ai compris  après avoir entendu le témoignage de plusieurs assistantes sociales sur les conséquences très concrètes de cette évolution « tout numérique » engagée au sein des Caisses d’Allocations Familiales. Certains de ses agents n’y vont pas par quatre chemins. Suite à un échange de messages entre la CAF et le service social, j’ai interrogé plusieurs assistantes sociales qui me confirment bien que la numérisation des données produit des effets particulièrement négatifs à l’encontre du public le plus fragile, celui qui n’utilise pas Internet. La « fracture numérique » est bien là et elle est en train de provoquer de nouvelles exclusions Lire la suite

Autorisation unique des traitements de fichiers en action sociale : la CNIL l’a inventée et validée…

« Les organismes, services et établissements sociaux pourront désormais procéder en ligne sur le site de la Commission Nationale Informatique et Libertés (CNIL) à un engagement de conformité à l’une ou plusieurs autorisations uniques correspondant au(x) traitement(s) de fichiers  dont ils ont besoin dans le cadre de leur activité ». nous indique la Commission Nationale Informatique et Libertés. En clair, les gestionnaires de systèmes informatiques utilisés par les services sociaux n’ont plus besoin de déclarer les fichiers qu’ils utilisent au cas par cas. Cette déclaration unique est un engagement à respecter des principes communs à tous les fichiers. Le déclarant s’engagera tout simplement à les respecter. C’est un peu comme si il était demandé à un conducteur de poids lourds (avec tout le respect que j’ai pour cette profession…) de s’engager par écrit à respecter le code de la route et sans que l’on vérifie si le conducteur a le permis de conduire…  Lire la suite

Pourquoi sommes nous accros aux outils numériques ?

Des smartphones en passant par les tablettes et autres écrans interactifs, tous ces outils prennent une place de plus en plus importante dans la vie quotidienne et favorisent l’apparition de nouveaux comportements. Nos « joujoux » numériques nous rendent dépendants de ce ceux qui les conçoivent et nous n’avons désormais aucune difficulté à leur confier des informations relevant de notre vie privée. Lire la suite

10 principes éthiques pour le travail social

 

Frédéric Jesu Pédopsychiatre et médecin de santé publique, avait posé en 1999, les bases de dix principes de référence de la vigilance éthique dans la prise en compte de la gestion informatisée de données sociales1. Ce choix est issu d’un travail de réflexion mené avec Michel Manciaux dans le cadre d’un comité éthique interdépartemental qui s’est réuni jusqu’en 1997. Nous pouvons utiliser aujourd’hui ces principes qui ont valeur plus générale notamment dans le champ de l’intervention sociale quel que soit le traitement des informations concernant la personne et les outils utilisés. Lire la suite

Pour aider les pauvres, il faut bien les ficher, non ?

Ne manquez pas cet article paru dans le canard enchaîné du mercredi 22 janvier qui traite de l’utilisation des systèmes informatiques pour la gestion des demandes des personnes qui font appel aux services sociaux. Cette fois ci c’est le Conseil Général du 93 qui est épinglé et ce qui est écrit a de quoi inquiéter : Lire la suite