Protection de l’enfance : jusqu’où travailler avec les parents ?

De nombreux cadres et gestionnaires des politiques sociales (re)découvrent une réalité qui existe déjà depuis fort longtemps. Il demandent aux travailleurs sociaux d’être dans l’écoute, d’accompagner et «d’aller avec» les personnes qu’ils rencontrent, comme si cette pratique n’existait plus. Les référentiels de compétences rappellent cette nécessité. En protection de l’enfance, jusqu’où aller avec l’adhésion du (des) parent(s) ? C’est une question que l’on peut légitimement se poser. Elle a fait l’objet d’un échange entre des assistants sociaux réunis à Nantes le 15 décembre dernier à l’initiative de l’ANAS. Nous avions centré ce débat en réaction de l’émission polémique intitulée les enfants volés d’Angleterre. En voici quelques éléments… Lire la suite

Les 7 comportements toxiques que les parents peuvent développer inconsciemment auprès de leurs enfants

La plupart des parents tentent de donner le meilleur qu’ils peuvent dans l’éducation de leurs enfants. Mais souvent, les bonnes intentions ne suffisent  pas. Dans de nombreuses situations, des parents finissent à agir selon des pratiques, venues du passé, qui, loin de faire de bien à leur enfant, nuisent à son estime et provoquent même parfois  des blessures émotionnelles qui le marque longtemps. Dans certains cas, le problème provient du fait  que les modèles éducatifs qu’ils mettent en oeuvre ont été appris de leurs propres parents, dans d’autres cas, cela provient de l’inverse de ce qu’ils ont connu par le passé. Lire la suite

5 Conseils pour aborder avec un enfant ou un adolescent les risques d’abus sexuels…

Nombreux sont les travailleurs sociaux qui, à un moment ou à un autre été confrontés à des révélations d’abus sexuels lors d’entretiens avec un enfant, ou un adolescent. Comment en parler avec lui ? comment ne pas se laisser envahir par ses propres émotions ? C’est une question à se poser, car souvent, lorsque l’enfant vous parle, il peut vous livrer à travers son expression des faits difficiles à croire ou à accepter. Voici quelques conseils issus de ma pratiques, des différentes formations que j’ai pu suivre, et de l’expérience de mes collègues de secteur… Lire la suite

Socialisation de l’enfant et place des parents : « prendre en compte leurs compétences « 

J’avais réalisé, il y a quelques années une interview de Jean Epstein, Psychosociologue. Passionné et passionnant sur la question de la place des parents et le développement de l’enfant. Ce sujet est toujours d’actualité. C’est pourquoi je vous le propose aujourd’hui. C’est un message en direction des travailleurs sociaux et notamment des éducateurs et des professionnel(le)s de la petite enfance que nous lance ce praticien et théoricien de l’action éducative. A vous d’en tirer vos propres conclusions… Lire la suite

Contre les châtiments corporels, la France est-elle en retard à cause de « l’éloge de la fessée » ?

La France est désormais un des rares pays en Europe à ne pas condamner suffisamment les châtiments corporels contre les enfants. L’Irlande est devenue le 20ème Etat de l’Union européenne, et le 47e dans le monde à en avoir voté la pleine interdiction, après plus d’une décennie de pressions de la part d’associations défendant les droits des enfants en vue de leur faire obtenir la même protection contre les agressions physiques. La France n’est pas dans ce cas loin de là. Mais comment expliquer que nous soyons si en retard sur ce sujet ? Lire la suite

« Je travaille dans la protection de l’enfance: J’ai reçu des coups, on m’a craché dessus, j’ai été menacée avec une arme »

(Traduction d’un témoignage d’une travailleuse sociale anglaise)

« Vous m’avez pris mes enfants, maudite salope !. » J’ai entendu les mots, en  regardant les yeux écarquillés, sans comprendre cet homme en face de moi. C’était à la table de la salle à manger d’une cafétéria. Il a poursuivi sa diatribe sans relâche jusqu’à ce que finalement ça fasse tilt. « Ah, vous êtes le compagnon ? ». « Je n’avais jamais rencontré cet homme – je vais l’appeler Dave Smith – et  je n’étais pas intervenue dans sa situation particulière. Cependant, je savais qu’il avait été déchu de la paternité de ses quatre enfants après l’hospitalisation de sa femme. Dans un accès de colère.il avait littéralement démoli sa maison avec une tronçonneuse ».

Lire la suite