Protection de l’enfance : jusqu’où travailler avec les parents ?

De nombreux cadres et gestionnaires des politiques sociales (re)découvrent une réalité qui existe déjà depuis fort longtemps. Il demandent aux travailleurs sociaux d’être dans l’écoute, d’accompagner et «d’aller avec» les personnes qu’ils rencontrent, comme si cette pratique n’existait plus. Les référentiels de compétences rappellent cette nécessité. En protection de l’enfance, jusqu’où aller avec l’adhésion du (des) parent(s) ? C’est une question que l’on peut légitimement se poser. Elle a fait l’objet d’un échange entre des assistants sociaux réunis à Nantes le 15 décembre dernier à l’initiative de l’ANAS. Nous avions centré ce débat en réaction de l’émission polémique intitulée les enfants volés d’Angleterre. En voici quelques éléments… Lire la suite

Gare à la CAF si vous n’avez pas Internet..

Les allocataires de la CAF qui ne maitrisent pas leur messagerie ou Internet ont des soucis à se faire. C’est ce que j’en ai compris  après avoir entendu le témoignage de plusieurs assistantes sociales sur les conséquences très concrètes de cette évolution « tout numérique » engagée au sein des Caisses d’Allocations Familiales. Certains de ses agents n’y vont pas par quatre chemins. Suite à un échange de messages entre la CAF et le service social, j’ai interrogé plusieurs assistantes sociales qui me confirment bien que la numérisation des données produit des effets particulièrement négatifs à l’encontre du public le plus fragile, celui qui n’utilise pas Internet. La « fracture numérique » est bien là et elle est en train de provoquer de nouvelles exclusions Lire la suite

Quand la détresse arrive au centre médico social…

Madame s’est présentée à l’accueil du bâtiment accompagnée de ses 4 enfants, ( âgés de 15, 9, 7 et 3 ans). Elle a avec elle des bagages. Elle pleure. C’est son fils aîné qui se dirige vers l’accueil en demandant à voir une assistante sociale. Toute la famille est alors dirigée vers le centre médico social (CMS) tout à proximité. Le centre est à coté de la gare. Les arrivants le repèrent vite. C’est aussi là le premier accueil inconditionnel. Il fonctionne depuis que le CMS existe et il n’a pas fallu mettre en place de procédure pour que les plus « perdus » viennent là. Lire la suite