Didier Dubasque
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Revue de presse : L’INTS est lancé / Alerte sur l’assurance chômage / « Mesdroitsociaux » trop peu utilisé

Bonjour et bienvenue à cette revue de presse ! Prenez connaissance de cette sélection d’actualités du secteur social et médico-social. Des annonces importantes comme le lancement de l’Institut du Travail Social aux inquiétudes soulevées par la réforme de l’assurance chômage, en passant par la sous-utilisation du site mesdroitssociaux.gouv.fr, c’est l’occasion de vous tenir informé des enjeux clés du moment. Ne manquez pas le Bonus qui vous est proposé ! Sans oublier la dizaine de liens vers des infos susceptibles de vous intéresser. Installez-vous confortablement et Bonne lecture !

 


La mission de préfiguration de l’Institut national du travail social est lancée

Le Média Social par la voix de Noémie Collomb nous en dit un peu plus sur la création annoncée d’un Institut National du Travail Social (INTS). Bizarrement, cette info n’a pas été beaucoup relayée.  Ce projet de création était inscrit dans les recommandations du Livre Blanc.

Les ministres Catherine Vautrin, Sarah El Haïry et Fadila Khattabi ont donc lancé officiellement la mission pour préfigurer l’INTS, visant à rehausser l’attractivité de nos métiers. Cette initiative, annoncée le 13 mai, fait suite à l’engagement de l’ancienne ministre des Solidarités, Aurore Bergé, et repose sur les constats du Livre blanc du travail social.

La mission, sera dirigée par Anaïs Bréaud avec l’appui de Cyprien Avenel. Elle a pour objectifs de développer une offre de formation de haut niveau, de soutenir la recherche en travail social et de créer un centre de ressources pour les professionnels, formateurs et étudiants.

  • Le premier objectif de l’institut est de proposer une formation structurée et continue, notamment un cycle des hautes études du travail social et de la cohésion sociale.
  • Le deuxième objectif est de promouvoir la recherche en travail social en animant une communauté interdisciplinaire et en soutenant des projets de recherche en intervention sociale.
  • Le troisième objectif est de créer un centre de ressources pour promouvoir des pratiques professionnelles innovantes, en réponse aux enjeux identifiés dans le Livre blanc.

 

Cette mission s’inscrit dans une stratégie globale pour améliorer l’attractivité des métiers de l’humain. Il s’agit de repenser les parcours de carrière et d’élargir le vivier des recrutements. Par ailleurs il a été annoncé qu’un conseiller France Travail sera désigné dans chaque bassin d’emploi pour faciliter cette rencontre entre l’offre et la demande. Fadila Khattabi a indiqué qu’une stratégie pour l’attractivité des métiers, incluant un plan d’action sur la formation initiale et continue, serait présentée dès l’été. (lire l’article du Média Social)

Lire aussi :

 


Réforme de l’assurance-chômage : le tour de vis s’annonce violent

La réforme de l’assurance chômage qui doit entrer en vigueur le 1er juillet prochain soulève de vives inquiétudes. Selon les estimations de l’Unedic, ce durcissement des règles pourrait pénaliser à minima plus d’un chômeur sur dix. Cela peut concerner à terme près d’un tiers des allocataires dans le pire des scénarios envisagés.

Les changements prévus consistent notamment à allonger la période de référence pour l’ouverture des droits, passant de 6 mois de salaire sur les 24 derniers mois à potentiellement 12 mois sur les 20 derniers. Cette perspective, soutenue par le Medef mais rejetée unanimement par les syndicats, vise à réaliser des économies substantielles pouvant atteindre 2 milliards d’euros.

Ce tour de vis toucherait particulièrement les bénéficiaires les plus vulnérables du système d’indemnisation : les allocataires les moins bien indemnisés et les travailleurs en fin de contrat précaire. Une situation préoccupante qui soulève des interrogations quant à l’équité de cette réforme. Face à ces projets, les députés du groupe parlementaire indépendant LIOT proposent une loi visant à empêcher le gouvernement de modifier les règles de l’assurance chômage par décret, souhaitant ainsi préserver le dialogue social sur ce sujet sensible. (lire l’article de RTL)

Lire aussi

 


Aides financières : le site mesdroitssociaux.gouv.fr trop peu utilisé

Le site mesdroitssociaux.gouv.fr, lancé par le gouvernement, vise à simplifier l’accès aux aides financières pour les citoyens. Cependant, malgré son utilité potentielle, il reste largement sous-utilisé. Ce constat est préoccupant, car de nombreuses personnes pourraient bénéficier de ces aides mais ne le font pas, souvent par manque d’information ou de compréhension des démarches à suivre.

Ce site permet en théorie aux utilisateurs de vérifier leur éligibilité à diverses aides sociales, telles que le RSA, les allocations familiales, ou encore les aides au logement. Il centralise les informations et propose un simulateur pour estimer les droits potentiels. (J’ai eu des échos indiquant que les résultats n’étaient pas toujours fiables – avez vous des infos à ce sujet ?) 

L’UFC-Que Choisir indique que seulement une minorité de la population utilise ce service. Cette faible utilisation peut s’expliquer par un manque de communication autour de l’existence du site et par la complexité perçue des démarches administratives en ligne.

L’UFC souligne également que les personnes les plus vulnérables, souvent les moins connectées, sont celles qui bénéficieraient le plus de ces aides. Il est donc essentiel de renforcer les efforts de communication et d’accompagnement pour que ces outils atteignent leur public cible. En outre, des améliorations techniques pourraient rendre le site plus intuitif et « user-friendly », encourageant ainsi une utilisation plus large. (lire l’article de l’UFC-Que Choisir signé Élisa Oudin)

 


Lire aussi

 


Bonus :

 


Photo :  avatarshurkin_son sur Freepik

Note aux lectrices et lecteur. Il n’y aura pas de revue de presse en juin, car je me mets au vert pendant un mois. J’ai d’ores et déjà programmé une série d’articles qui seront diffusés en mon absence. En toute logique, ils colleront moins à l’actualité. Je prendrai toutefois le temps de lire et de valider vos commentaires en bas des articles. Cordialement D. Dubasque 

Partager

Articles liés :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories
Tous les sujets
Rechercher