Les punaises de lits progressent à Paris ! / Il faut ouvrir les crèches aux enfants handicapés / La hausse du tarif des assistantes maternelles

  • Polémique : A Paris le Service Public régresse, les punaises de lit progressent !  Mais que fait le service social ?  Le syndicat SUPAP/ FSU nous apprend  que « depuis plusieurs années, Paris connait une recrudescence des punaises de lit. Cette problématique est bien connue des services sociaux, témoins de l’augmentation des publics concernés, mais aussi et surtout des difficultés à se défaire des punaises de lit une fois celles-ci installées ». le syndicat précise que  » Face à cette inquiétude, l’administration  a proposé une solution : le maintien des interventions en cas d’infestation de punaises de lit uniquement pour les parisiens les plus précaires sur orientation des services sociaux. Cela revient à ce jour, à ce que tout parisien évoquant une problématique de punaises de lit et souhaitant une intervention gratuite ou à moindre coûts par la Ville de Paris, soit orienté vers les services sociaux parisiens (et ce, qu’ils aient ou non des difficultés d’ordre social !) »…  (lire la suite l’article sur le site du syndicat FSU)
  • Un rapport préconise d’ouvrir davantage les crèches et maternelles aux enfants handicapés :  « Accueillir et scolariser les enfants en situation de handicap de la naissance à ses six ans et accompagner leur famille », c’est le nom du rapport remis le 29 août 2018 au gouvernement qui recommande de faire davantage de place dans les crèches et les écoles maternelles aux enfants handicapés de moins de 6 ans, observant que 30 000 à 40 000 d’entre eux ont besoin d’être pris en charge de manière plus précoce. Pour les enfants valides, côtoyer des enfants en situation de handicap « les aide à mieux accepter la différence, à avoir une culture de la bienveillance », et à améliorer leur « capacité d’adaptation à la vie en général », a renchéri la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn. (Lire l’article)
  • Garde d’enfants : le prix de l’assistance maternelle en forte hausse. Pour garder leurs enfants en bas âge, les Français privilégient massivement les assistantes maternelles. Selon une étude de la plate-forme numérique de garde d’enfants Yoopies, 86 % des parents d’enfants en bas âge y ont recours. Cette année, le coût de l’assistance maternelle a subi une forte augmentation : + 2,58 % par rapport à 2017. Les nourrices « ont plus du mal à trouver des familles, elles accueillent donc moins d’enfants et sont obligées d’augmenter leur tarif pour compenser le manque à gagner », explique Benjamin Suchar, président-fondateur du site internet qui gère les profils de plus de 92 000 assistantes maternelles.

et aussi

  • À l’écoute des jeunes des quartiers populaires pour mieux comprendre leurs représentations du monde : Quelles représentations du monde ont les jeunes des quartiers populaires et comment se positionnent-ils comme acteurs dans une société mondialisée ? Dans le contexte des attaques terroristes de janvier 2015 où de nombreux jeunes déclaraient qu’ils « ne sont pas Charlie », le CGET (Commissariat Général à l’Egalité des Terrtoires) s’est interrogé sur les rapports des jeunes à leur vie intime, aux institutions, à la société et au monde, et sur les motifs qui ont poussé une partie d’entre eux à la radicalisation. Pendant 3 ans, la psychosociologue Joëlle Bordet et son équipe en partenariat avec le CGET, ont mené une recherche-action auprès des jeunes vivants dans les quartiers populaires mais également en milieu rural. voici ici la synthèse de ce travail

 

Photo : une punaise de lit en gros plan  Gilles San Martin   Cimex lectularius (bed bug)

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :