Les offres bancaires aux précaires font un flop ! Assistantes sociales d’urgences.. les étrangers face au mur numérique..

  • Les Français en précarité financière n’utilisent pas les offres bancaires faites pour eux.   Les 2,4 millions de Français en précarité financière ont peu recours aux offres à bas coût qui leur sont réservées. Et ils payent, en plus, d’importants frais liés aux découverts. Un compte courant, une carte bancaire à débit immédiat, deux chèques de banque par mois, des RIB, un service en ligne, des frais de dépassement de découvert moins élevés… Le tout pour 3 euros par mois ! Réservée aux 2,4 millions de Français repérés par les banques comme étant en «difficultés financières» (faibles revenus, incidents de paiement, fichés Banque de France, etc.), «l’offre spécifique» des banques a tous les atouts pour plaire. Le hic, c’est que trois ans après son lancement, cet héritage de la loi bancaire de François Hollande fait un flop.

  • Assistantes sociales d’urgences : à la jonction de l’hôpital et de la ville. Dans les urgences hospitalières, comment travaillent les assistants de service social ? Notre reportage au CHRU de Lille s’achève au chevet d’un patient âgé, dont le maintien à domicile s’avère problématique. A l’hôpital, le travail social est au service des soins ; mais il permet, aussi, de préparer la sortie.

  • Immigration. Les étrangers face au mur du numérique : En mars 2016, la Cimade avait publié un rapport intitulé « À guichets fermés » dénonçant les difficultés, pour les étrangers, d’accéder aux services des préfectures en raison de l’accroissement des démarches effectuées uniquement par Internet. Permanences téléphoniques robotisées, plateformes numériques bloquées, guichets d’accueil fermés ou injoignables malgré des heures d’attente… Le problème est toujours le même aujourd’hui

et aussi

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :