Les nouveaux axes de travail du Haut Conseil du Travail Social 2020 – 2021

Le Haut Conseil du Travail Social a élaboré un dossier de presse qui présente les finalités de cette instance, sa composition ainsi que les travaux qui ont déjà été engagés entre 2016 année de sa création et 2019. En 2020 s’ouvre une nouvelle mandature de seulement 18 mois avec des modifications  notables.  Il est désormais institué ;

  • L’intégration de représentants des organismes de protection sociale : compte tenu de la participation de ces organismes aux travaux menés lors du premier mandat, il a été décidé d’intégrer à la composition du HCTS un représentant de quatre caisses de sécurité sociale (CNAF, CNAM, CCMSA et la CNAV),
  • L’intégration des «comités locaux du travail social et du développement social» : 13 comités locaux ont ainsi été créés à ce jour, avec pour missions: d’irriguer leurs territoires avec les productions du HCTS et de faire remonter auprès de celui-ci les préoccupations et les initiatives du terrain. Ainsi, il était donc devenu important de prévoir au sein même du HCTS, une représentation de ces comités.
  • La création d’une fonction de Secrétaire général. : le Haut Conseil est désormais assisté d’un secrétaire général qui assure, sous l’autorité de sa  présidente, Brigitte Bourguignon l’organisation des travaux  et l’animation du réseau des comités locaux du travail social. Cette fonction est assurée au sein de la DGCS, par le chef du bureau des professions sociales Amaury Ville
  • La constitution d’un panel d’experts pouvant contribuer aux travaux sans pour autant être membres du HCTS. : conseillers scientifiques, enseignants chercheurs, représentants d’autres Hauts Conseils, etc.

Un nouveau programme de travail

4 axes de travail ont été définis lors d’une précédente assemblée, le 18 novembre dernier.

Le premier  axe abordera les rapports existants et ceux à développer entre les intervenants sociaux et les travailleurs sociaux. Il s’aira aussi de préciser logiquement ce qui les distinguent et les limites de chacun

Le second  axe vise à identifier les pratiques professionnelles « émergentes » et nouvelles et à rechercher les conditions favorables à leur développement dès lors qu’elles sont portées par du sens et s’inscrivent bien dans le cadre de la définition du travail social portée elle aussi par le HCTS.

Le troisième axe s’intéressera au développement des pratiques réflexives des travailleurs sociaux. En effet, il reste nécessaire et important que les professionnels disposent de moyens de réflexion, d’analyse et de prise de distance en regardant et en analysant leurs propres pratiques.

Le quatrième  axe continuera d’aborder les questions liées au partage d’informations: C’est en fait la poursuite des travaux menés par la Commission Ethique et Déontologie du Travail Social (CEDTS) à laquelle je participe. Elle était par le passé animée par François Roche qui n’a pas souhaité reprendre ce mandat. La commission va devoir se doter d’un(e) animateur dès la reprise de ses travaux.

Outre la Commission Ethique et Déontologie, trois groupes de travail thématiques temporaires seront constitués grâce à un appel à candidatures auprès des membres du HCTS, avec possibilité pour d’autres experts d’y participer également. Chaque groupe de travail sera co-animé par un membre du HCTS et un agent de la Direction Générale de la Cohésion Sociale

Ce programme est copieux quand on sait que les travaux débuteront en février 2020 et devront être achevés au début de l’été 2021. Ils ne dureront que 18 mois alors que par le passé ils s’étendaient sur des périodes allant de 24 à 36 mois.

Je ne manquerai pas de vous tenir informé sur ce sujet à la hauteur de mes moyens mais sachez d’ores et déjà qu’il vous sera possible de l’être aussi en consultant les informations sur le site du Haut Conseil.

Prendre connaissance du dossier de presse du Haut Conseil du Travail Social en cliquant sur ce lien

Lire aussi mon précédent article sur ce sujet 

 

Photo : une réunion du HCTS (photo prise lors de la précédente mandature)

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

3 réponses

  1. Bonjour,
    je vous remercie grandement de ce numéro, je suis intéressée par les nombreux sujets traités très instructifs sur ce qui se passe pour un secteur et pour cause, puisque j’en suis issue et j’y ai œuvré pendant 32 ans; . D’abord entant qu’éducatrice spécialisée (IMP 1an /Prévention Spécialisée 5 ans/SIAE 8 ans, Ensuite Chef de service d’1 ensemble de 6 structures d’insertion de domaines d’activité divers 4 ans, Formation en tant qu’agent de développement local Directrice de service de prévention spécialisée 12 ans avec formation qualifiante + CAFDES en 2002, En parallèle présidente fondatrice d’une structure de service à la personne de 1996 à 2004. et inscription dans un parcours de recherche -action conclu par 1 DEA en Socio-anthropologie des organisations. Parallèlement un parcours certifiant de Coach professionnelle avec exercice du métier en indépendant pendant 4 ans avec introduction aupres de managers du secteur SMS, suivi d’une carrière de 8 ans dans la F PT de 2012 à 2020 avec pour mission la mise en oeuvre des politiques de prévention de la délinquance en coordonnant un CISPD et dirigeant un service de prévention de la délinquance au sein d’une direction de contrat de ville le + important du Dept au sein d’un EPCI); à quelques mois de la retraite j’ai vraiment envie de valoriser ce long et riche parcours, D’ores et déjà je suis très impliquée dans l’accompagnement d’étudiants cadres et non cadres en travail social et médico- social. D’autres engagements forts dans le bénévolat associatif au sein d’associations de valorisation du patrimoine, préservation de la biodiversité et développement durable pourraient être aussi mis en valeur.
    Voila pour ma 1ere contribution, dans l’attente des échos que ces mots pourraient susciter chez vos lecteurs.
    Merci de votre bienveillante attention .

  2. bonjour! et bonne année ! J’ai préparé un projet d’article pour la Revue « Esprit Critique » sur la réflexivité dans le travail social; pour contribuer à l’axe « réflexivité  » du Haut Conseil, je peux te l’envoyer! à plus ! Hervé Drouard

    1. Bonjour Hervé, effectivement je suis très intéressé par ton article. peux tu me l’envoyer ? je pourrais aussi le diffuser auprès des collègues… A bientôt et bravo à toi pour tes chroniques facebook que je suis régulièrement Amitiés, Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :