les crédits de la journée de solidarité sont « détournés » / Ces « gens » que la société ne regarde plus / Mulhouse expérimente le « Logement d’Abord »

Les crédits de la journée de solidarité sont « détournés » de leur objet initial

Depuis 2004 ! C’est ce qu’affirme Pascal Champvert, le président de l’Association des directeurs au service des personnes âgées (AD-PA). Il déclare sur franceinfo que tous les crédits de la journée de solidarité ne vont pas « intégralement aux personnes âgées ». Les service de l’Etat soint moins en cause que les exécutifs Départementaux : « Pascal Champvert assure qu’une partie de ces crédits reversés aux départements a servi à la création de collèges, à l’amélioration de routes départementales, au renflouement de fonds de réserve pour la retraite ou encore à l’aide à la lutte contre la pauvreté. « Toutes ces choses sont extrêmement utiles mais ne doivent pas être financées par les maigres crédits qui sont destinés aux personnes âgées. » Ces « détournements réguliers » expliqueraient « le retard de notre pays en matière d’aide aux personnes âgées ». (lire l’article)

« Ce sont des gens que la société ne regarde plus » : France Info a suivi une aide à domicile au chevet de personnes dépendantes

Chaque jour, en France, des centaines de milliers de personnes dépendantes bénéficient de l’assistance de professionnels de l’aide à domicile. Ce secteur, d’une importance cruciale dans un pays vieillissant, est sous tension. « Les difficultés de recrutement sont considérables, les conditions de travail difficiles, l’absentéisme très élevé et les accidents du travail record », alerte le rapport de la « concertation grand âge et autonomie » rendu à la ministre de la Santé, fin mars, en vue d’une réforme à la fin de l’année. « Mais l’aide à domicile, c’est aussi un très beau métier » précise Laura Léon qu’une équipe de FranceInfo: a accompagné dans sa tournée.

« Laver les corps, soigner les cœurs » titre la radio : « Si je fais tout à la place des gens, c’est plus facile et je gagne dix minutes. Mais je ne suis pas là pour ça » précise cette auxiliaire de vie sociale qui rappelle ainsi une des ses missions essentielles. N’hésitez pas à prendre connaissance de cet excellent reportage de Franceinfo.

La mise en œuvre accélérée du Logement D’Abord (LDA) à Mulhouse

Le journal « Les Dernières Nouvelles d’Alsace » (DNA)  rappelle  que Le Logement D’Abord n’est pas qu’un nouveau dispositif d’accès au logement. « Il se veut une véritable politique globale d’investissement social sur cinq ans, dont le but est de réduire de façon importante le nombre de personnes sans abri » …/… « Avec ce nouveau dispositif, les pratiques professionnelles sont profondément réinterrogées et induisent de nouvelles relations entre personnes concernées et intervenants sociaux dont l’accompagnement doit être flexible ». Les accompagnements ne sont pas assz « flexibles » ?

Le journal interroge Chantal Mazaeff, directrice-générale de l’école supérieure de praxis sociale de Mulhouse. Le but, dit-elle, est de  «sortir le travail social de sa torpeur, penser différemment, travailler avec les personnes concernées qui deviennent actrices de leur situation, sortir d’un rapport normatif». 

(lire l’article des Dernières nouvelles d’Alsace)

et aussi

Pyrénées Orientales : les travailleurs sociaux étaient en grève  lundi 

Les travailleurs sociaux des Pyrénées Orientale eux ne sont pas dans la torpeur. « Le mouvement, commencé en avril dernier, est parti de la base. Des travailleurs sociaux eux-mêmes. En effectuant une première journée de grève le 11 avril, ces derniers entendaient dénoncer le manque de moyens humains et financiers, qui les empêche d’accomplir leurs missions correctement » nous explique le journal l’Indépendant. Début mai, la présidente du conseil départemental, Hermeline Malherbe, avait annoncé la mise en place d’un plan d’action pour résoudre la crise. Cependant, s’ils reconnaissent des avancées, les travailleurs sociaux de la collectivité estiment que « le compte n’y est pas ».  le mouvement est soutenu par la CFDT  et la CGT. (lire l’article de l’Indépendant)

 

Photo : Marmotte73 on Visual Hunt / CC BY-NC-SA

La sélection des articles a été réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre (merci à elle pour sa veille professionnelle)

Note : suite à ma récente rencontre avec Chantal Mazaeff, j’ai supprimé un commentaire peu amène de ma part. L’intention que je lui avais prêté en lisant l’article des DNA ne correspondant pas à la réalité de son propos, j’ai donc en conséquence retiré ce que j’avais écrit initialement.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.