Le travail social, dans quel état ?? Toujours debout ! "Pratiques indignes" dans des hôpitaux psychiatriques. Entretien avec l’AS, il sort un pistolet et les cartouches..

  • Le travail social, dans quel état ?  État des lieux d’un secteur en grande tension, entre aggravation des situations sociales, et volonté des pouvoirs de contrôler ces empêcheurs de « gérer » en rond que sont les travailleurs sociaux.  Les travailleurs sociaux et leurs organisations syndicales réunis contre la « loi « travail » appellent à une assemblée générale le 31 mai prochain à Paris. (La page Wiki de la commission du mouvement Nuit Debout )

  • Les terribles conditions de vie dans les hôpitaux psychiatriquesLa contrôleure générale des lieux de privation de liberté publie un rapport qui fait frémir sur la multiplication des pratiques indignes dans les hôpitaux psychiatriques
  • Douai : il sort une arme à feu à la CPAM : L’entretien avec l’assistante sociale avait bien commencé : R. B. avait apporté des chocolats pour la remercier du suivi de son arrêt de travail prolongé. Au cours de la conversation, alors qu’il abordait le conflit qui l’oppose à son ancien employeur, R. B. a pourtant subitement sorti une arme à feu. Un pistolet de calibre 6.35 mm et trois cartouches qu’il a posés sur le bureau… en évoquant la facilité qu’il avait eue à entrer avec. L’entretien s’est terminé calmement.

et ailleurs…

  • Genève : « Guillotiner le travail social ne se fera pas sans conséquences ». Au centre des préoccupations mises en avant par les travailleurs sociaux: la logique de tri à laquelle ils doivent se soumettre. Par exemple, un travailleur du service de la protection des mineurs (SPMI) gère, en moyenne, une centaine de cas. «Comment faire un choix entre plusieurs situations précaires en étant humain? Nous refusons d’opérer une sélection et souhaitons accompagner tout le monde»
  • Qui se préoccupe des services sociaux à Québec ? Les services sociaux font de plus en plus office de parent pauvre dans le tandem santé et services sociaux.
  • Suisse : « Les 10 bonnes raisons de voter OUI au Revenu de Base Inconditionnel »Je sais ce que vous vous dites, “ça y est, il est devenu hippie utopiste à fumer des trucs bizarres toute la journée en contemplant sont potager indien…”. Mais non, je suis toujours un entrepreneur “social-capitaliste” et voici les 10 raisons pour lesquelles je pense que le Revenu de Base Inconditionnel est une bonne chose. Ne pensez pas à la somme, ni au comment, essayez juste d’imaginer votre vie à n’importe quel instant avec un revenu non-négligeable en plus de votre salaire.

 

Photo : Devant les locaux du ministère le 23 mai dernier source  : page Facebook de Cla Sylvr

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :