Didier Dubasque
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le service social maritime toujours sur le pont !

Le Service Social Maritime (SSM) n’a que 15 ans d’âge ! Il est le résultat de la fusion de l’Union Sociale Maritime (USM) et du Service social des Pêches Maritimes (SSPM), deux entités qui cohabitaient. Ce service social particulier a pour objectif de faciliter l’information et l’accès aux droits des professionnels du monde maritime. Il compte 80 salariés répartis sur 33 sites situés le long du littoral français, y compris dans les départements d’outre-mer. Le SSM accompagne les marins à chaque étape de leur parcours, de l’entrée en formation jusqu’à la préparation de la retraite, et même au-delà.

J’ai pu travailler par le passé avec des assistantes sociales des pêches comme on les appelaient, lorsque jeune professionnel, j’assurai des permanences au Croisic. Nous travaillions de concert, de façon très complémentaire. Nous nous mettions d’accord sur le qui fait quoi. Nous avions bien besoin de nous coordonner tant certaines situations étaient délicates. Il faut préciser que les pécheurs vivent des conditions difficiles, pas seulement financières. Leur travail est usant. Le stress est bien présent. Et il fallait savoir dépasser cette méfiance que peuvent avoir certains pécheurs vis-à-vis de ceux « qui sont de l’administration ».

« Les terriens qui n’y connaissent rien ! » disaient-ils. Je me rappelle cette collègue que certains pécheurs avaient surnommé « la dame de la mer » considérant qu’elle faisait partie de leur monde. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et ce service social s’est modernisé pour proposer une multitude de services.

Un soutien inestimable pour les professionnels de la mer

Le SSM intervient auprès des entreprises maritimes, patrons et salariés des secteurs de la pêche, du commerce, de la conchyliculture et de la plaisance professionnelle. Ses missions ne se limitent pas à l’aide sociale, mais englobent également l’accès aux droits, la recherche de financement de formation et la prévention des risques. Pour mieux faire connaître ses missions et promouvoir le travail social de ses équipes, le SSM a récemment lancé une série de six vidéos thématiques. Ces vidéos d’une minute mettent en scène des salariés du SSM et sont destinées à répondre aux questions et besoins des professionnels du maritime. Le site d’information du SSM permet de découvrir quelle équipe de proximité pourra apporter de l’aide et sous quelle forme, afin de rendre chaque travailleur maritime autonome.

HA BON ! Le SSM fait ça ?!

Le SSM est présent dans 33 principaux ports français, dont trois départements d’Outre-mer. Il assure 170 lieux de permanences sur l’ensemble du territoire. Chaque année, il accompagne 8 600 personnes et réalise 82 000 interventions sociales. Cette présence étendue permet à ses équipes de bénéficier d’une grande réactivité et d’une connaissance approfondie de l’environnement local et de ses spécificités.

SSM

Pour les jeunes futurs marins aussi…

Tout au long de l’année scolaire, le SSM mène des actions de prévention auprès des stagiaires, élèves et étudiants. Les interventions des assistantes sociales portent sur des thématiques variées telles que les risques sociaux, le harcèlement ou le passage dans la vie active. Ces actions collectives sont organisées de manière récurrente, mais peuvent également être mises en place suite à un diagnostic ou un constat réalisé par le service ou un partenaire.

Parmi les interventions du SSM, on peut citer par exemple la prévention des événements de mer auprès des élèves du lycée professionnel maritime de Cherbourg. Une action conduite en partenariat avec un professeur du lycée et le Bureau d’Enquêtes sur les Événements de Mer (BEAmer),

Un travail de prévention aussi

Le SSM s’est engagé dans la sensibilisation aux addictions en partenariat avec l’Institut Maritime de Prévention (IMP). Ainsi par exemple,uUne démarche de prévention a été mise en œuvre avec l’élaboration de la « Charte Addictions », soutenue par la Région Normandie et les acteurs maritimes du secteur. Le SSM a déployé une campagne de sensibilisation auprès des professionnels de la pêche et de la conchyliculture sur l’ensemble des ports normands. Comme dans de nombreux autres métiers « difficiles », il peut être tentant de faire appel à des expédiants. Le SSM sans culpabiliser, tente d’apporter un éclairage et des réponses sur la gestion des consommations d’alcool et de drogues à bord des navires. Cette démarche vise à encourager les professionnels de la mer à s’engager dans une approche dite « proactive » en matière de prévention et d’accompagnement des marins en situation de risque d’addiction.

Dans le cadre de cette initiative, le SSM et l’IMP se sont rendus sur les quais et ont rencontré plus d’une vingtaine d’armateurs à bord de leurs navires afin de présenter la charte Addictions Normandie. Suite à cette présentation et la mise à disposition d’outils de prévention, de nombreux armateurs ont signé un engagement auprès de l’IMP pour mettre en œuvre cette charte de prévention des conduites addictives au sein de leur armement. Le SSM et le Service de Santé des Gens de Mer (SSGM) travaillent également en collaboration pour distribuer des documents d’information et sensibiliser les salariés aux dispositions prises par les entreprises en matière de prévention des addictions.

Vous l’avez compris, le Service Social Maritime joue ainsi un rôle essentiel dans l’accompagnement des professionnels du maritime et de leurs familles. Comme d’autres services sociaux de polyvalence de catégorie, il propose des aides adaptées aux besoins spécifiques de ce secteur d’activité.

Par ses actions et ses interventions, le SSM œuvre quotidiennement pour améliorer les conditions de vie et de travail des marins. Il contribue à la construction d’un avenir plus sûr et plus serein pour l’ensemble des acteurs du monde maritime. C’est pour moi, via ce blog, l’occasion de saluer ce travail encore trop peu connu et à mon sens insuffisamment reconnu.

source :

 

Photo : capture d’écran issue des vidéos de présentation du SSM ( Thomas Troadec)

Partager

Articles liés :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Catégories
Tous les sujets
Rechercher