le Conseil Supérieur de Travail Social reporte son assemblée plénière prévue aujourd’hui

La grève dans les transports publics aura eu raison de l’assemblée plénière du CSTS qui devait avoir lieu cet après midi. Un report début juillet est à l’étude. C’est l’occasion de faire un point sur les sujets traités par l’assemblée qui est  depuis 1984 la représentation auprès du ministre de la voix des travailleurs sociaux et de leurs institutions.

 Avec d’autres collègues nommés personnes qualifiées, je me suis investi dans 2 groupes de travail : La commission éthique qui rend régulièrement des avis sur des sujets d’actualité et produit lors de chaque mandature un ou plusieurs rapports dont ceux que j’ai eu l’honneur de piloter sur l’ISIC et sur les violences faites aux femmes

Le journal officiel a publié  un décret qui renouvelle pour un an le mandat du CSTS alors que nous étions en fin de mandature à la fin de ce mois de juin.

Mais revenons aux sujets en cours l’ordre du jour de l’assemblée était assez copieux. Il était prévu un point sur les travaux des différentes commissions avec un  projet d’avis sur une charte nationale  de partage et d’échanges d’informations en lien avec le Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance. Notre avis est prêt mais il reste toutefois à le consolider au regard du futur avis de la Commission Nationale informatique et Liberté qui doit prochainement donner son accord pour la constitution de bases de données entrant dans le cadre d’un logiciel en charge de la gestion des comités locaux de prévention de la délinquance. Problème, ce logiciel prévoit aussi la gestion de données sensibles concernant les jeunes et leurs parents. Il concerne également la gestion des conseils pour les droits et devoirs  des familles placés sous la responsabilité des maires. Nous sommes là dans 2 dispositifs qui interrogent fortement la place et les fonctions du travail social… Bref, le sujet est délicat.

Il était prévu également une présentation des travaux de la commission du rapport piloté par Marcel Jaeger. Le rapport s’intitule pour l’instant : « Reconsidérer la situation des personnes dans les pratiques du travail social ». Il est structuré en 4 parties la première traite du « discours prescriptif sur les usagers » la seconde aborde la non effectivité des droits alors que la 3ème développera les avancées sur la participation des personnes aidées enfin il sera question des effets des changements de la place des usagers sur les pratiques de travail social sans oublier les recommandations d’usage comme c’est le cas dans la majorité des rapports publiés. Un pré-rapport sera présenté à l’assemblée plénière pour faire état de l’avancée des travaux. ça prend (une bonne) forme…

Autre sujet et non des moindres, il sera fait état de l’avancée et de la suite des démarches des Etats Généraux du Travail Social. Non, non contrairement à certaines rumeur ou du moins discussions, le ministère et le CSTS n’ont pas « mis de coté » ce travail d’autant que les remontées des assises interrégionales, même si elles ont été critiquées, sont denses et intéressantes. Mais entre nous je plains celles et ceux qui ont à élaborer une synthèse de tout ce qui a été exprimé car ce sont des centaines de témoignages qui ont été recueillis tant dans les réunions que dans le questionnaire en ligne qui a reçu énormément de contributions. Bref à partir de tout cela il y aura sans doute des groupes thématiques nationaux qui utiliseront le matériel remonté des territoires. Et au final pour ma part, je trouve la démarche plutôt positive et intéressante malgré des critiques qui ont été émises ça et là… A suivre

• Un autre point porte sur une réflexion engagée sur l’évolution du CSTS en vue de la prochaine mandature. Allons nous quitter l’instance nationale pour la retrouver disséminée dans les régions à l’image de ce qui existe en Bretagne avec le CRTS ? La question de l’organisation même du futur CSTS sera évoquée… Je ne me permettrais pas d’en dire plus

L’assemblée plénière aura très certainement lieu dans la première semaine de juillet si ce n’est le lundi 7 juillet date qui espérons le ne sera pas trop tardive au regard des vacances d’été…

Ah oui pour être complet, sachez que nous avons récemment découvert un nouveau labyrinthe au sein des locaux de la DGCS qui a déménagé pour passer d’un bâtiment à un autre sur la même place (des 5 martyrs de la résistance à Montparnasse). Prenez votre GPS si vous voulez ne pas vous perdre dans couloirs et retrouver votre salle de réunion. C’est grandiose question orientation et pour ma part je me suis complètement égaré dans un dédale dont je n’ai pas encore saisi toutes les subtilités.

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d bloggers like this: