Il faut « abolir les coupures d’électricité » / RSA : les ventes d’objets sont à déclarer / Vive le « café des aidants » !

Hausse des prix de l’énergie : la fondation Abbé Pierre veut abolir les coupures d’électricité

12 millions de Français vivent actuellement en situation de précarité énergétique. Christophe Robert, délégué général de la fondation Abbé Pierre (photo) propose que soient abolies « les coupures d’électricité ». À la place, il plaide pour un « service minimum », à hauteur de 1.000 watts.

Interrogé sur France Info, il a d’abord rappelé qu’il y a eu 240 000 coupures d’électricité en 2019. « Les coupures d’électricité créent des situations totalement indignes et ne permettent pas de vivre dans de bonnes conditions. » Il suffirait de faire la même chose que pour l’eau : aujourd’hui, on ne peut pas la couper, mais seulement réduire son débit.

« Cela ne veut pas dire qu’on éponge la dette, les fournisseurs » précise-t-il. « Ils pourront toujours engager des procédures de recouvrement. Pour autant, cela permettrait à nos concitoyens les plus fragiles, ceux qui rencontrent des difficultés, de pouvoir vivre dignement le temps de pouvoir échelonner la dette ». (lire l’article de France Info)

 


Vinted, Ebay, Le Bon Coin… N’oubliez pas de déclarer les revenus que vous touchez en revendant vos anciens vêtements et objets

Les allocataires du RSA sont particulièrement « pistés » sur ce sujet. “Les ressources exceptionnelles provenant de la vente de biens, d’héritages ou de gains aux jeux doivent donc être déclarées et sont bien prises en compte dans la base de ressources du RSA” indique Oliver Véran, ministre des Solidarités et de la santé. Les ventes de vêtements ou d’objets sur des plateformes collaboratives telles que Vinted, Ebay ou Le Bon Coin sont à inscrire sur la “Déclaration trimestrielle des revenus – RSA» au niveau de la ligne « Si autres ressources, précisez…”

Les plateformes doivent “adresser à chacun de ses utilisateurs (au plus tard le 31 janvier de chaque année) un décompte de leurs opérations réalisées au cours de l’année civile précédente et du montant brut perçu par ce titre”. Elles doivent déclarer au fisc les revenus réalisés par leurs utilisateurs au-delà de 3 000 € et de 20 transactions réalisées par an. (lire l’article de Femina.fr  et celui  du Figaro)

 


Le Café des aidants, un lieu d’écoute et d’échange pour les proches aidants

La solidarité au quotidien, c’est aussi pouvoir aider les aidants tels les conjoints ou les proches qui accompagnent une personne malade atteinte de pathologies lourdes. Un exemple nous est donné dans le Cotentin. Ouest France est allé à la rencontre de bénévoles qui animent régulièrement un « café des aidants ». C’est un rendez-vous mis en place par le Centre local d’information et de coordination du Cotentin en association avec l’Institut régional du travail social.

Le principe est simple et efficace : « proches et malades viennent ensemble. Dans des salles séparées, les malades atteints de pathologies lourdes sont pris en charge par des professionnels pendant que, dans une autre salle, les proches aidants sont accueillis autour d’un café. Un moment pour que chacun puisse exprimer ses états d’âme du moment ».

Certains témoignages recueillis sont éprouvants et pleins d’émotions. « Ce qui est compliqué, c’est que ce n’est plus ma mère telle que je l’ai connue. Je ne sais plus qui je suis », explique une jeune femme dont la mère est atteinte d’Alzheimer. Propos relevé par Philippe Loiseau, l’animateur : « Oui, on est amené à se substituer, on est en perte d’identité. » (lire l’article de Ouest-France)

 


N’hésitez pas à lire aussi

 

 

Photo : Christophe Robert Sociologue et directeur de la Fondation Abbé Pierre (photo de son profil sur les réseaux sociaux)

Merci à Michèle Flandre pour la sélection d’articles qu’elle m’a transmis

 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon nouveau livre vient de sortir :
"Les oubliés du confinement"

Soutenez mon travail (et ce blog), en achetant un exemplaire !

%d blogueurs aiment cette page :