Guerre en Ukraine : la Fédération Internationale du Travail Social appelle à soutenir les protestations de la société civile

L’agression militaire en Ukraine entraînera la mort, la destruction, davantage de violations des droits de l’homme. L’Europe va faire face à des mouvements de réfugiés à grande échelle et à des traumatismes massifs de milliers de personnes. Dans un communiqué la Fédération Internationale du Travail Social rappelle que « le travail social a répondu pendant de nombreuses décennies aux tragédies humaines qui ont suivi les guerres ».

Historiquement, nous avons vu que les conflits territoriaux à l’échelle internationale, apparemment alimentés par le besoin de pouvoir et de contrôle, affectent tous nos avenirs communs. Un conflit de cette ampleur entraînera également une hausse des prix des principaux produits de base dans le monde entier, contribuant à l’augmentation des niveaux de pauvreté et exacerbant l’agenda du changement climatique. 

Ce qui se passe affectera tout le monde dans le monde.

Nous voyons des dirigeants mondiaux lutter pour trouver une voie pacifique. En tant que profession basée et travaillant avec la population, « nous reconnaissons le rôle de la société civile dans la défense de la paix et la reconnaissance de la dignité et du respect de tous » explique l’IFSW.

Les différends relatifs à la terre, aux frontières et à l’identité nationale doivent être résolus en établissant des relations respectueuses fondées sur la confiance et une vision commune d’un avenir partagé. L’expérience de notre profession comprend le soutien à la société civile pour influencer la consolidation de la paix en Irlande du Nord, au Salvador, au Rwanda, au Timor oriental et dans de nombreux autres endroits. Nous avons appris qu’il s’agit d’un ingrédient clé pour créer un espace où les gens peuvent s’écouter, surmonter l’insécurité et leur redonner les moyens de rétablir la confiance, la base de toutes les bonnes relations humaines.

S’engager avec la société civile

Les processus politiques les plus enracinés ou les plus haineux peuvent être modifiés grâce à l’action et à la protestation de la société civile. Des exemples sont donnés par les mouvements de défense des droits civiques qui ont fondamentalement amélioré la vie des populations. Dans le cadre du mouvement populaire pour le changement global, nous travaillons avec de multiples partenaires dans les communautés internationales pour co-construire un monde pacifique et durable.

Je me permets d’ajouter qu’il nous faut agir avec les armes de la démocratie. En faisant entendre notre voix de façon collective et pacifique, nous avons l’obligation morale de manifester notre refus de la violence, des conflits territoriaux et de tous les nationalismes sources de conflits et d’exclusion.

 

Les réactions de la population Ukrainienne (Le Monde)

 

lire aussi

photo : Les habitants de Kharkiv, #Ukraine réfugiés dans le métro après avoir entendu des explosions dans la ville. Capture d’écran vidéo de Salwan Georges  journaliste du @WashingtonPost

GMWHcuo bigger

Partager

Articles liés :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :