Les travaux du Haut Conseil du Travail Social présentés et votés en assemblée plénière ( 1ère partie : le matin)

L’assemblée plénière du Haut Conseil du Travail Social s’est tenue  le 24 juin dernier au CEDIAS à Paris. C’était sa dernière réunion de la mandature. A cette occasion chacun des groupes de travail a présenté ses productions. Une somme d’écrits et de réflexions dont voici l’essentiel.

Mais avant de débuter ce compte rendu des travaux , une minute de silence a été observée à la mémoire de  Mélina Vilbrod décédée 3 jours avant. Mélina travaillait à la DGCS. Elle n’a pas survécue à l’incendie de l’immeuble où elle habitait à Paris. La disparition de cette jeune femme a été un choc pour l’équipe du bureau des professions sociales. Elle était très appréciée. Engagée, avec des valeurs, elle avait trouvé toute sa place au sein de l’Administration. Un éloge lui a été rendu par Brigitte Bourguignon.

Après un discours d’accueil et de présentation du Musée Social avec Marc de Montalembert,  président du CEDIAS, est venu le temps des comptes rendus des groupes de travail.

un éclairage sur la  définition du travail social

Le premier à rendre compte des travaux a été Manuel Pellissier, au titre de son animation du groupe sur la définition du travail social. Il a rappelé que nous avons désormais 2 définitions : celle du HCTS et celle qui est sa traduction juridique dans le code de l’action sociale. Il a présenté un texte de 5 pages qui éclaire et apporte des précisions sur la Définition : certains concepts on été précisés avec les points suivants :

  1. «Le travail social s’inscrit dans un champ pluridisciplinaire et interdisciplinaire»
  2. «Il s’appuie sur des principes éthiques et déontologiques»
  3. « Il s’appuie également sur plusieurs types de savoirs»
  4. «La co-construction, en est un principe d’action»
  5. « Le travail social se fonde sur la relation à l’autre »
  6. « Il vise l’accès effectif aux droits fondamentaux »
  7. « Il vise à assurer la place de chacun dansla société »
  8. «Il s’inscrit dans des valeurs républicaines »
  9. «Il favorise la participation citoyenne»
  10. « Il est vecteur de transformation sociale »
  11. « Il participe au développement du pouvoir d’agir des personnes et des groupes »

Tous ces concepts ont été précisés dans cet écrit.

L’ancrage territorial : des séminaires et des comités locaux du travail social qui se sont constitués

Marie Paule Cols a ensuite présenté le travail mené depuis plusieurs mois sur « l’ancrage territorial » du Haut Conseil.

Je ne reprends pas le détail de tout ce qui a été réalisé, ce serait trop long. L’idée rappelons le est de créer sur tout le territoire national des instances locales du Travail Social. Un questionnaire a été réalisé et exploité (2350 réponses). Un appel à manifestation d’intérêt a rencontré un écho certain : 18 projets de Comités locaux du travail social et du développement social ont participé à la phase de préfiguration. 4  candidatures ont été retenues pour une préfiguration accompagnée. Ils sont suivis et soutenus par l’ANSA. 4 séminaires ont eu lieu sur le sujet, ils ont produit des actes et permis de réaliser un guide d’appui.

Le guide d’appui à la mise en place des comités locaux du travail social et du développement social

C’est un outil qui permet de créer un comité. Il répond aux questions que l’on se pose et rappelle l’importance d’avoir en son sein des travailleurs sociaux « de terrain » et des personnes accompagnées. Il se présente en 4 parties

  1.  une presentation du HCTS, et de ses missions.
  2. Une présentation des caracteristiques des comités locaux (tous ne sont pas organisés de la même façon)
  3. Une présentation de la structuration du reseau et la façon de travailler ensemble
  4. Les éléments de la méthodologie sont présentés : le fonctionnement du comité local,  la définition d’un programme de travail, le rappel de la nécessité d’ une demarche d’évaluation

Ce guide a prévu en annexe des fiches pratiques. Le travail est conséquent, une dynamique est enclenchée, il ne faudrait pas qu’elle s’arrète.

Un  Kit de la participation  des personnes accueillies et accompagnées

Le groupe suivant traitait de la participation des personnes accompagnées.

 Marcel Jaeger a présenté un Kit de la participation. En effet la participation des personnes au sein des  instances du travail social n’est pas toujours acquise Finalement, le sujet est toujours en débat.  Ce kit est construit en 2 grandes partie : la première  s’intitule « Préparer la démarche de participation » avec 3 fiches (Définir la démarche / Convaincre les acteurs et les structures / Réaliser un état des lieux de l’existant). La 2ème partie est intitulée « Suivre  la démarche de participation » avec notamment une fiche spécifique sur la participation des personnes accueillies, accompagnées, concernées… aux formations des travailleurs sociaux. Il n’est pas oublié les aspects techniques tels la nécessité de disposer d’un budget pour le remboursement de frais divers tels les frais de déplacement. Des évidences diront certains, mais pas tant que ça. Comment aider à la participation des personnes ? D’autres fiches abordent cette question car la démarche n’est ni évidente ni spontanée.

On retiendra la forte participation dans ce groupe HCTS de personnes du Consel national des personnes accueillies et accompagnées (CNPA). Carole Le Floch apportera ainsi sa contribution en précisant que le groupe a aussi rédigé un document facile à lire et à comprendre justement pour les personnes qui ont des difficultés ou des handicaps. La participationi passe en effet par une communication adaptée.

Numérique et Travail Social

La matinée s’est terminée avec ma propre intervention qui a rendu compte des travaux du groupe numérique et travail social

Vous trouverez une présentation complète des travaux menés en cliquant sur ce lien

J’ai pu présenter 3 fiches nouvelles qui étaitent en chantier depuis plusieurs mois :

  • La première s’intitule « Accès et maintien des droits pour tous à l’ère du numérique« 
  • la seconde traite de « L’accompagnement social et éducatif individuel et collectif à l’ère du numérique« 
  • la troisième est un document de synthèse intitulé « Enjeux et conditions générales pour l’usage des outils numériques dans les pratiques d’intervention sociale« 

Tous les documents présentés et validés par l’assemblée plénière seront mis en ligne ultérieurement  sur le site du HCTS

Je reviendrais sur ces travaux car il me reste à vous rendre compte des présentations qui ont eu lieu l’après midi avec le Développement Social ( groupe piloté par Cyprien Avenel ) et la commission éthique et déontologie du HCTS ( animée par François Roche) un très gros travail a été réalisé par ces 2 groupes et leurs animateurs : chacun justifiant d’un article complet à eux seuls.

 

Photo : à la tribune Brigitte Bourguignon, présidente du HCTS,  Carole Le Floch représentante du CNPA (Conseil national des personnes accueilies et accompagnées) et Marcel Jaeger pendant la présentation des travaux du groupe « participation des personnes accompagnées » 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon nouveau livre vient de sortir :
"Les oubliés du confinement"

Soutenez mon travail (et ce blog), en achetant un exemplaire !

%d blogueurs aiment cette page :