Écrans et tout-petits : les 10 recommandations d’un collectif d’experts en direction d’Adrien Taquet au titre de la protection de l’enfance

Le collectif Enfants et écrans, constitué de chercheurs et de spécialistes des médias et de la petite enfance vient d’adresser des recommandations et réflexions au Secrétaire d’État, Adrien Taquet, en charge de la protection de l’enfance. Il s’agit de construire des politiques publiques cohérentes pour la petite enfance et de renforcer l’offre d’activités alternatives aux écrans, gratuites et sécures. Le collectif publie ainsi dans une tribune sur un blog Médiapart les 10 recommandations en direction du secrétaire d’État à la protection de l’enfance. Les voici en résumé. Il est demandé de…

  1. Mieux accorder les discours publics entre eux dans tous les lieux d’accueil de la petite enfance.
  2. Offrir aux parents de bébés des alternatives proches de chez eux, en particulier dans les quartiers populaires, des jardins d’enfants gratuits avec des espaces (sans écran) équipés de jeux, de matériel à dessin, d’initiation aux chansons dans lesquels ils peuvent se rendre avec leurs enfants.
  3. Étayer la communication autour de l’évitement des écrans, expliquer le caractère non souhaitable des écrans par le sentiment d’abandon qu’il provoque…
  4. Rappeler aux parents l’importance de raconter ou de lire des histoires à leurs enfants et de commenter la vie quotidienne.
  5. Développer des formations en direction des parents et des professionnels de la petite enfance qui rappellent l’importance des activités de motricité avec les tout petits. …/…
  6. Réinterroger la question de l’autorégulation des jeunes enfants. Si l’éducation est un apprentissage au contrôle de soi, il ne faut pas non plus faire du contrôle de l’enfant par l’enfant un outil de régulation publique. ../…
  7. Prendre en compte les stratégies savantes des industriels visant à capter et conserver l’attention de l’enfant à son insu et à l’insu de ses parents. C’est pourquoi l’autorégulation ne peut constituer la seule et unique réponse aux problèmes de surconsommation médiatique.
  8. Travailler avec les industriels pour éviter l’intégration de tablettes dans les objets de puériculture.
  9. Développer la concertation avec les éditeurs de jeux vidéo pour éviter les jeux ciblant les moins de 3 ans, et reconsidérer la durée des jeux pour les enfants de plus de 3 ans, afin que les activités soient courtes et programmées par défaut sans accès à Internet.
  10. Poser la question des contenus appropriés aux jeunes enfants aux diffuseurs de vidéos sur le web. Un dispositif de veille serait souhaitable,…/…

Cette tribune est signée par le collectif enfant et écrans  :

  • Claude ALLARD, pédopsychiatre, auteure du livre « Les désarrois de l’enfant numérique, Paris, Hermann, 2019 »
  • Elisabeth BATON—HERVE, docteure en sciences de l’information et de la communication, Consultante et formatrice Parents, enfants et médias,
  • Laurence CORROY, MCF HDR Université Paris 3, laboratoire CERLIS, Éducation et médias auteure de « la créativité à l’ère du numérique », ISTE ed. ;
  • Inés DE LA VILLE, professeur des Universités, Centre européens des produits de l’enfant (CEPE), Université de Poitiers, auteure d’une étude sur les objets numériques pour les enfants de 0 à 6 ans, 2017-2019
  • Christian GAUTELLIER, Directeur national des Ceméa en charge des pôles Culture et Médias, (Christian avait participé en son temps aux travaux du Conseil Supérieur du Travail Social, nous avions travaillé ensemble)
  • Sophie JEHEL,  Université Paris 8, Laboratoire CEMTI, auteure d’un article « Les médias dans les apprentissages informels de la petite enfance : inégalités des stratégies parentales face aux stratégies marketing des industries médiatiques »

Ces chercheurs et universitaires qui savent de quoi ils parlent, proposent de nombreuses références sur ce thème. Leur appel et leurs propositions sont particulièrement bienvenues…

Pour conclure sur ce sujet, voici deux vidéos assez significatives extraites du documentaire « une télé dans le biberon »

prendre connaissance de la tribune à l’attention d’Adrien Taquet : Écrans et tout-petits : renforcer l’offre d’activités alternatives aux écrans

J’aborde aussi le sujet des écrans et des enfants dans mon ouvrage que vous pouvez découvrir ici 

unnamed

 

photo  Kaku Nguyen Kaku Nguyen pexels.com

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

2 réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :