Des travailleurs sociaux menacés de licenciement pour « dénonciation » / Comment mesurer la pauvreté ? / La « mort sociale » des personnes âgées

  • Eysines : des travailleurs sociaux menacés de licenciement pour avoir dénoncé des violences entre plusieurs jeunes mais aussi envers des membres de l’équipe éducative intervenant dans une structure d’accueil pour adolescents. Le syndicat qui les défend précise que les éducateurs « ont utilisé toutes les voies institutionnelles pour juguler ces violences. Au final ce sont eux qui se retrouvent en conseil de discipline ». Il est nécessaire de rappeler à cette occasion le guide d’orientation et de protection des lanceurs d’alerte diffusé par le défenseur des Droits.  Ce guide, présenté sous forme de fiches, s’adresse aux personnes qui comme les travailleurs sociaux  souhaitent effectuer un signalement pour des faits dont ils ont eu personnellement connaissance.
  • Comment mesurer la pauvreté ? Voilà une question intéressante et des réponses claires proposée par l’observatoire des inégalités. Être pauvre, c’est disposer de peu. Définir la pauvreté revient à définir ce que représente ce « peu » : peu par rapport à quoi ? Pour mesurer la pauvreté et son évolution, quatre méthodes sont les plus couramment utilisées : la première s’appuie sur un niveau de revenu (le seuil de pauvreté) défini par rapport au niveau de vie général de la population ; la seconde, sur le fait de recevoir une allocation de revenu minimum ; la troisième, sur des critères de privation en termes de conditions de vie ; et la dernière, sur la définition d’un train de vie minimum (pauvreté absolue)..
  • Les Petits Frères des pauvres alertent sur la « mort sociale » de nombreuses personnes âgées : En France, 300 000 personnes âgées, soit 2 % des plus de 60 ans, connaissent un isolement qui confine à la « mort sociale » comme la nomme l’association Les Petits Frères des pauvres, qui a publié, jeudi 28 septembre une étude inédite sur la question. Ces personnes n’ont plus que de très rares contacts avec les quatre cercles relationnels essentiels : famille, amis, voisinage et associations. Une quasi-réclusion

et aussi

 

Revue de presse et sélection des articles réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre

photo issue du reportage de France 3

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.