Défenseur des Droits et travail social : un même objectif / Autoportrait de Yazid Kherfi / Les enfants, des « écorchés vifs »

La Défenseure des droits tend la main aux travailleurs sociaux

Le journal en ligne Le Média Social et la Défenseure des Droits Claire Hédon avaient organisé un séminaire en ligne, le 15 avril dernier. Il avait pour thème le « Pratiques émergentes des professionnels du travail social dans le contexte de la Covid-19 ». Si vous n’avez pas pu le suivre, il vous est possible de le découvrir et d’écouter les différents intervenants. Ce webinaire fait croiser les regards, notamment sur l’accompagnement des jeunes précaires, particulièrement malmenés par la pandémie. Leurs témoignages sont très intéressants. Il est en libre accès sur YouTube, sur les sites des organisateurs  et ici :

Claire Hédon, souhaite que les travailleurs sociaux n’hésitent pas à interpeler et à travailler avec ses 550 délégués présents sur tout le territoire. En effet, ce séminaire  a mis l’accent sur l’importance des collaborations interinstitutionnelles pour permettre un décloisonnement plus que jamais nécessaire. Tout cela bien évidemment dans l’intérêt des personnes qui ne parviennent pas à accéder à leurs Droits malgré leurs démarches. Son prédécesseur Jacques Toubon avait déjà exprimé cette volonté de travail en collaboration avec les travailleurs sociaux, mais Claire Hédon souhaite lui donner une dimension plus large et opérationnelle en vue d’une plus grande efficacité. (lire l’article du Média Social / lire l’article de la Défenseure des Droits)


Autoportrait de travailleur social • Yazid Kherfi, médiateur tout terrain

Yazid Kherfi n’est pas n’importe qui. Il a défrayé la presse nationale grâce à son statut d’ancien braqueur devenu pacificateur dans les cités. Lien Social lui a demandé de dresser son autoportrait. L’exercice est utile pour quelqu’un qui a subi les humeurs de la presse de droite comme de gauche. Mais que retenir de ce portrait ?

« Belles rencontres » C’est le mot, adjectif, qu’il associe spontanément au travail social.

Il intervient auprès des détenus depuis dix ans et organise des débats en s’appuyant sur son expérience de médiation dans les cités mais aussi grâce aux 2 livres qu’il a écrit : « Guerrier non violent. Mon combat pour les quartiers » avec Joséphine Lebard, Bahar Makoo, et Repris de justesse, écrit avec Véronique Le Goaziou

(lire l’article de Lien Social)


« Les enfants avec lesquels on travaille, ce sont des écorchés vifs », témoigne une éducatrice spécialisée

Voici Marie Pecalevska éducatrice spécialisée qui parle de son engagement professionnel sur France TV. Elle veut être un repère pour tous ces enfants qui perdent pied. « On est là pour les accompagner dans une autonomie pour les amener, en fait, à une vie… On va dire normale« , confie-t-elle. S’agissant de l’accompagnement, Marie veille à être présente auprès des enfants. « On est proches. C’est vrai qu’il y a une intimité« , estime-t-elle.

Marie et d’autres éducateurs spécialisés témoignent dans « Incas[s]ables », un documentaire disponible en replay sur France 2. (lire l’article de France TV Info)


lire aussi

 

La sélection des articles a été réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre. Merci à elle

Photo : (capture d’écran) Claire Hédon sur France Inter : « La réalité du non-accès au droit, c’est une atteinte à notre démocratie » 24 juillet 2020

 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :