Ces enfants placés qui réussissent leur vie / Un triple merci pour Jean Louis Borloo / Jeunes et salariés, ils s’engagent pour les autres

  • Ces enfants placés qui réussissent leur vie : Enfin un article positif qui parle des enfants placés autrement qu’à travers le prisme des drames familiaux ou des injustices vécues par des familles à cause  des magistrats, des travailleurs sociaux ou encore de l’ASE. Oui, il y a des enfants qui ont des parcours remarquables aussi par leur normalité et leur sagesse. « Près de la moitié des 300 000 enfants suivis par la protection de l’enfance grandissent dans des foyers ou familles d’accueil…3 témoignages ceux de Jérémy, Isabelle et Yacine nous montre aussi pourquoi les travailleurs sociaux, les assistantes familiales, les personnels des foyers et j’en oublie font un travail si important et essentiel. Isabelle n’a qu’un regret, « c’est que les anciens enfants placés ne témoignent pas davantage. Ils devraient aller dans les foyers, raconter comment ils s’en sont sortis. Cela donnerait des modèles positifs aux jeunes. Ils en ont tellement besoin ! » (lire l’article de La Croix) 
  • Rapport Borloo sur les banlieues : 11 associations remercient (triplement) l’ancien ministre. « Merci d’avoir mis le doigt sur tant de vérités. » Plusieurs associations de jeunes citées dans le rapport remis par Jean-Louis Borloo publient une lettre ouverte à destination de l’ancien ministre. « C’est un triple Merci, Monsieur Borloo qui s’impose, après avoir terminé la lecture de votre rapport. Merci tout d’abord, pour avoir choisi des mots qui frappent et des exemples qui indignent, car c’est à ce prix qu’une prise de conscience réelle et non pas un énième cataplasme peut vraiment contribuer à changer les choses. Merci d’avoir mis le doigt sur tant de vérités que vivent au quotidien celles et ceux qui, contre vents et marées, avec des moyens de fortune font exister l’Etat, la République et l’action citoyenne dans des contextes particulièrement complexes. Albert Camus disait que « mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde », par la reconnaissance de leur vécu, avec vos mots, vous contribuez à alléger le fardeau. Merci enfin d’avoir fait référence à plusieurs reprises dans vos 19 propositions de programmes aux acteurs du monde associatif qu’il s’agisse de culture, de sport, d’action sociale, d’insertion et de formation et d’éducation populaire ».  (lire l’article du JDD)
  • Jeunes et salariés, ils s’engagent pour les autres : Le secours populaire diffuse sur son site internet un reportage sur une permanence étudiante ouverte à Lyon. Sa particularité, elle est animée par des jeunes en activité qui une fois leur journée de travail terminée, deviennent bénévoles. Charles, Sébastien, Justine, Marie et Augustin ont un point commun. Une fois leur journée de travail terminée, ils se transforment en bénévoles du Secours populaire et animent le point accueil jeunes de la fédération du Rhône.Tous les lundis, dès 18 heures, ce lieu accueille des étudiants en difficulté. (lire la suite)

et aussi

 

photo : Pexels

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :