Avis de recherche sur les mobilisations des assistantes sociales des années 1990-1991

Cristina De Robertis et l’Association GREHSS lancent un appel en direction des assistantes sociales qui travaillaient au début des années 90 et qui s’étaient à l’époque mobilisées pour la promotion de leur profession. Certes ce combat n’avait pas été gagné. Il avait laissé des traces.

Dans les années 1990 – 1992 les assistantes sociales ont mené des fortes mobilisations contre l’homologation de leur diplôme au niveau III du Répertoire National des certifications professionnelles (RNCP). Ce niveau III correspond au Brevet de technicien supérieur (BTS) ou le Diplôme d’études universitaires générales (DEUG) soit une reconnaissance de bac + 2. Cette décision avait été vécue à juste titre comme une déqualification de la profession.

Le Groupe de recherche en histoire du service social (GREHSS) a démarré une recherche sur l’histoire des combats de cette époque. Les documents en leur possession sont conséquents mais ne sont pas complets et pourraient être valablement enrichis. C’est pour cela qu’il est fait appel à toutes les institutions, à tous les professionnels protagonistes de l’époque et à tous ceux pouvant avoir des éléments pertinents sur ce mouvement.

Comment contribuer à cette recherche ?

  • En faisant  parvenir copie des documents sur cette période que vous possédez (tracts, affiches, communiqués, textes, rapports, photos, films…) ;
  • En envoyant votre témoignage personnel ou celui d’une autre collègue ayant participé à cette mobilisation ;
  • En  mettant en lien le GREHSS avec d’autres personnes susceptibles d’enrichir la recherche par leur témoignage ou leurs documents.

Cristina De Robertis précise :

« Nous cherchons plus particulièrement les textes du rapport du « Groupe Tisserand » (avril 1991) et de celui présenté au Ministre par M. Blocquaux (novembre 1991), ainsi que le texte « programme d’action des professions sociales » proposé par Jean Louis Bianco, alors ministre des affaires sociales et signé par les syndicats CFDTinterco, FEN, CGC, DFTC et Autonomes (décembre 1991) ».

« Nous aurions aussi besoin de consulter les archives de la Coordination nationale des collectifs d’assistants de service social (CONCAS) et du Collectif des assistantes sociales d’Ile de France (CASIF) pour lesquels nous avons assez peu de données, ainsi que ceux des syndicats impliqués dans ce mouvement. Nous ignorons s’ils existent et où les trouver ».

Bien évidemment cette recherche donnera lieu à un écrit (compte rendu, brochure, ou autre) qui sera ensuite diffusé par le GREHSS.

Pour tout contact voici les adresses mail (enlever les crochets [ et ] qui sont mis autour du @ pour que ces adresses ne soient pas piratées par des robots)

  • GREHSS : greh.servicesocial[@]orange.fr ou
  • Cristina DE ROBERTIS cristina.de-robertis[@]wanadoo.fr

N’hésitez pas à diffuser auprès de vos collègues cet appel que vous trouverez ici en fichier joint ici

 

photo : Cristina De Robertis

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

6 réponses

  1. Bonjour,
    A l’époque, j’ai participé activement au CASAM (Collectif des AS des Alpes Maritimes), à la naissance de la CONCASS et j’avais aussi participé à quelques actions / rencontres avec Bloquaux et autres.sur Paris, Nice et Avignon.
    En faisant du rangement (confinement oblige) je suis retombé sur quelques documents que j’avais gardés..
    Je vous les ferai parvenir avec plaisir. Dites moi comment faire (où les envoyer ?…)
    Le bonjour à Cristina et à Daniel du CASIF ! 😉
    Bien cordialement
    Henri Daure

    1. Bonjour

      Merci de votre message et proposition. Je l’ai transmis à Cristina avec votre adresse mail
      Bien Cordialement

      D. Dubasque

  2. Bonjour,
    Je dois encore avoir des documents de la Concass et du Casif.
    Et une mémoire des 45 jours de grève et des actions.
    Ainsi que des souvenirs encore vifs et amers de ceux et des » institutionnels » qui ont confisqué la parole de milliers d’ AS pour mieux contribuer à les rouler dans la farine sous les bons auspices de Bianco, Bloquaux et consorts.
    Si cela vous intéresse je suis joignable.
    Daniel Desceliers

    1. Bonjour,
      Merci pour votre témoignage que je transmets avec vos coordonnées à Cristina De Robertis
      les documents que vous avez seront très utiles
      Bien Cordialement
      D. Dubasque

  3. Bonjour
    A cette époque j’étais jeune assistante sociale à Villeneuve St Georges et j’ai fait 9 semaines de grève et participé à bon nombre d’actions et de manifestations {y compris dormir au square Boucicot}. Mais j’avais un bébé et attendais le 2ème. Je n’ai donc pas participé à l’organisation du CASIF mais j’avais fait un classeur avec quelques documents (je vais le chercher).
    Je peux témoigner sur cette expérience même si je ne suis pas la mieux placée

    1. Bonjour, effectivement vous pouvez témoigner. Je transmets votre message et votre adresse mail à Cristina De Robertis
      Cordialement DD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :