Assistants socio-éducatifs de la fonction publique, vous êtes « exceptionnels » ! (mais pas tous)

Pour bien comprendre les différentes catégories A des assistants socio-éducatifs de la fonction publique

Le syndicat  SUPAP-FSU de la DASES (Direction de l’Action sociale, de l’Enfance et de la Santé de la Ville de Paris) a publié sur son blog un article clair et précis qui explique les règles  concernant les 3 nouveaux grades de la catégorie A des assistants de service social, des éducateurs spécialisé et des conseillers en économie sociale et familiale. Ce sont ces grades qui déterminent les niveaux de salaire. On le savait déjà mais il est bon de le rappeler au cas où chacun n’aurait pas bien compris le processus qui concerne celles et ceux qui interviennent dans les 3 fonctions publiques (Etat, Hospitalière et Territoriale).

La différence entre ces grades A des travailleur sociaux et ceux des autres métiers de la fonction publique est flagrante puisque les « vrais » A sont dénommés « Assistants Socio-Educatifs de classe exceptionnelle » : l’exception n’étant pas la règle, les assistants sociaux éducatifs sont plutôt de seconde classe ou de première classe, ce qui grosso modo correspond à ce qui existait par le passé avec les « simples » assistants sociaux educatifs   et ceux qui étaient « principaux ». On aurait pu dans cette logique proposer 3 grades : le « tout petit A », puis « le petit A » et enfn le « A normal » qui effectivement en étant dénommé exceptionnel parait bien a-normal.

L’administration peut aussi décider avec  discrétion, c’est à dire « au choix » comme on dit, qui de tel agent A de première classe deviendra de catégorie A « exceptionnelle ». Seule réelle avancée. Elle pourra à cette occasion corriger quelques injustices flagrantes pour les agents qui étaient en catégorie B et occupaient des postes  d’encadrement ou de pilotage de politiques, ce qui était là aussi anormal.

Bref, si il y a une avancée, c’est bien à minima pour ne pas impacter trop fortement les finances publiques dira-t-on coté employeur. En tout cas les grades assistants sociaux éducatifs sont toujours sous évalués au regard des filières techniques et administratives. Mais que voulez-vous, c’est bien connu les travailleurs sociaux ne travaillent pas pour l’argent ! Si quand même ? ah bon, je croyais…

Il ne reste plus qu’à attendre 2021 pour que cette singularité des 3 grades disparaisse : Le décret prévoit la fusion de la 1ère et de la 2ème classe au 1er janvier de cette année là. A cette date, « tous les actuels Assistants Sociaux Educatifs de 2nde classe seront automatiquement reclassés dans le grade de 1ère classe. Dès 2021, il n’existera plus que deux grades : ASE de 1ère classe et ASE de classe exceptionnelle »

Pour conclure, disons le tout net : c’est vrai, les assistants sociaux éducatifs de la fonction publique sont des « agents » exceptionnels. Dommage que tous ne le croient pas…

 

Photo : pexels

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

2 réponses

  1. Bonjour ,
    qu’en est il des As de la fonction publique hospitalière
    le passage en classe dite exceptionnelle se fera sur demande de l’agent ou après étude en cap ? selon des quotas? ou encore sur demande de la hiérarchie ?
    * merci de votre éclairage je suis au 11eme échelon indice majore 590 classe supérieure et les As hospitalières sont les parents pauvres des grilles salariales des 3 fonctions publiques….
    cdt

    1. Bonjour,
      Il faut que vous voyez cela avec vos collègues ou le syndicat de votre choix qui sera à même de vous apporter les précisions nécessaires si votre RH ne le fait pas. Pour ma part je suis incompétent sur ce sujet
      Cordialement

      dd

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :