Après les inondations, le Texas est à la recherche de prestataires médicaux et de travailleurs sociaux d’autres États

L’ouragan Harvey, a provoqué une catastrophe humanitaire de grande ampleur aux Etats-Unis. D’après les informations, il y a 30,000 personnes réfugiées dans 230 centres d’hébergement de la région de Houston. Le Bureau du gouverneur du Texas a suspendu temporairement toutes les lois et règles nécessaires afin de permettre aux fournisseurs de soins sociaux et médicaux d’être employés par les hôpitaux. Cette suspension  permet d’autoriser tous les professionnels d’autres Etats d’intervenir au Texas sans démarches spécifiques. Il faut toutefois détenir des diplômes et certifications officiels.

La ville de Houston précise  qu’elle a désespérément besoin de travailleurs sociaux agréés et autorisés dans des refuges abritant des personnes déplacées par l’ouragan Harvey.

Il est aussi largement fait appel au bénévolat et à la solidarité qui s’est organisé de façon importante et spontanée. Sur son site, l’association nationale des travailleurs sociaux (NASW) invite les travailleurs sociaux qui souhaitent aider les personnes touchées par la tempête à travailler avec la Croix-Rouge américaine.

Une photo qui circule sur internet laisse voir l’actuel désordre social et humanitaire.

inondations Texas

La photo donne à voir un tableau déconcertant qui, à première vue, est difficile à croire : elle montre une pièce à l’intérieur du centre d’hébergement des personnes âgées, une table avec des bouteilles d’eau. Plusieurs résidentes semblent calmes dans leurs fauteuils roulants et leurs fauteuils. Mais toutes baignent dans une eau trouble.

Timothy J. McIntosh, a publié l’image dimanche matin sur Twitter car elle concerne une membre de sa famille. Nombreux, en voyant cette photo, ont exprimé leur stupéfaction et indignation, certains ont aussi déclaré que l’image était fausse. Or ce n’est pas le cas car l’information et la photo ont été vérifiées par les journalistes du New-York Times. Des membres des familles des personnes âgées ont découvert la situation avec cette photo et toutes ont reconnu le lieu.  Les secours sont arrivés dans l’après midi du dimanche mais ces personnes âgées sont restées quelques heures dans cet état. Il semble par ailleurs selon les journalistes que cette situation ne soit pas isolée.

Cette situation nous montre que même dans le pays considéré comme la première puissance mondiale, les plus fragiles sont toujours ceux qui paient le prix fort des catastrophes climatiques et humanitaires…

 

Photo courtesy of ABC News

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :