2ème jour du procès du meurtrier de Jacques Gasztowtt, éducateur : l’effroyable récit d’une vie d’errance

  • Procès de l’éducateur tué à Nantes : l’effroyable récit d’une vie d’errance. Florin Safta, 36 ans, a grandi dans un détonant cocktail de violence, de vol, de prison et d’alcool. Pétrifiant. Sa mère ? « Empoisonnée. J’avais 16 ans ». Son père ? « Hyperalcoolique et tabassé à mort pour une dette au jeu de dés ». Irruption brutale hier matin dans la vie de Florin Safta «Mon père perdait au jeu l’argent que je volais»
  • Procès Safta à Nantes : l’enfance de l’accusé passée au crible.  Une vie de drames, de coups reçus et donnés… Florin Safta a vu son existence passée au crible de la justice. Le Roumain âgé de 36 ans fait face depuis jeudi matin aux jurés de la Cour d’Assises et aux proches de ses victimes, entraînées dans son parcours de violences. La cour a retenu les chefs d’homicide volontaire et tentative d’assassinat. Florin Safta risque la réclusion criminelle à perpétuité. Son procès doit durer toute la semaine.
  • Lire ici la vidéo de France 3

La photo est le croquis de l’accusé, dessin issu du reportage de France 3

 

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :