Protection de l’enfance : de timides avancées / Prescrire des soins sociaux ? / L’obstination d’une éducatrice spécialisée

A l’Assemblée nationale, de timides avancées pour la protection de l’enfance

et du journal Le Monde n’ont pas été convaincues. Les deux journalistes rappellent d’abord que le texte avait été critiqué pour son manque d’ambition lors de sa présentation initiale. Mais finalement, le projet de loi sur la protection de l’enfance a réservé quelques surprises lors de son passage à l’Assemblée nationale.

Le texte, voté en première lecture jeudi 8 juillet, contient plusieurs dispositions visant à améliorer le sort des quelque 330 000 jeunes suivis par l’Aide sociale à l’enfance (ASE) : l’encadrement de l’hébergement hôtelier, la modernisation du métier de famille d’accueil, ainsi que des mesures concernant les mineurs dits non accompagnés (MNA), ces jeunes étrangers qui arrivent seuls en France et sollicitent une prise en charge auprès des services départementaux, chefs de file de la protection de l’enfance.

Une disposition du projet de loi qui a été adoptée, a suscité une franche opposition d’une partie de l’Hémicycle et des associations mobilisées sur la question des Mineurs Non Accompagnés : l’obligation, pour les départements, de présenter les jeunes se déclarant mineurs en préfecture et de recourir au fichier dit « d’appui à l’évaluation de la minorité », jusqu’ici optionnel. « Cette mesure n’a rien à voir avec la protection de l’enfance, mais relève uniquement du contrôle migratoire », a estimé la députée (Europe Écologie-Les Verts, EELV) du Val-de-Marne. Autre motif de déception partagé par une partie des députés : les amendements prévoyant la présence obligatoire d’un avocat pour représenter les intérêts des enfants placés ont tous été rejetés.  (lire l’article du Monde)

lire aussi :


Faut-il prescrire des soins sociaux face aux dangers de l’isolement ?

C’est la question que pose Annie De Vivie éditorialiste du site agevillage.com. Elle fait référence à un article du magazine  Slate​.fr, qui donne la parole à un médecin. Il précise que ​les personnes souffrant de solitude sont deux fois plus susceptibles de rencontrer des problèmes mentaux”.

Au Pays de Galles, les généralistes sont invités à prescrire des soins sociaux.  Elle suggère qu’une démarche similaire puisse être engagée en France avec la possibilité pour les médecins de prescrire le plan d’aides OSCAR (Offre de service coordonnée pour l’accompagnement de ma retraite) en vue mieux vieillir à domicile.

Elle donne aussi dans cet article quelques pistes pour lutter contre la solitude non choisie. Par exemple chacun pourrait préparer avec ses proches son petit musée de la mémoire. « Et si les milliardaires qui cherchent à faire voler les citoyens de tous les âges autour de la terre, investissait dans la qualité de vie sur terre ? » dit-elle encore. Pour elle,  la lutte contre l’isolement devrait devenir une grande cause nationale. (lire l’article de agevillage.com)


Disparition dans le Tarn : le corps sans vie d’Eric retrouvé suite à un incroyable élan de solidarité initié par une éducatrice spécialisée

Grâce à l’obstination d’une éducatrice du foyer pour handicapés de Lacaune et à la solidarité de salariés d’une entreprise castraise, spécialisée dans les travaux difficiles d’accès, le corps sans vie d’Eric, trisomique de 50 ans disparu depuis 15 jours, a pu être retrouvé. L’issue était malheureusement attendue.

L’homme était pris en charge par un foyer d’accueil médicalisé pour adultes handicapés géré par l’APAJH (Association pour adultes et jeunes handicapés). Il avait échappé à la vigilance de deux éducatrices qui encadraient un groupe de six résidents de ce foyer lors d’une sortie pédestre sur une voie verte. Les gendarmes avaient déployé en vain d’importants moyens durant plusieurs jours pour le retrouver. Et c’est d’ailleurs grâce à l’obstination d’une des éducatrices de ce centre qu’Eric a pu être retrouvé.  Cette jeune femme de 31 ans a continué de chercher Eric avec l’aide de quelques collègues. (lire l’article de la Dépêche du Midi)


et aussi

 

La sélection des articles a été réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre. Merci à elle

 

photo : default 04  wayhomestudio freepik

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Mon nouveau livre vient de sortir :
"Les oubliés du confinement"

Soutenez mon travail (et ce blog), en achetant un exemplaire !

%d blogueurs aiment cette page :