« Fier d’être devenu éducateur » / Creuse : l’ASE mise en cause par un collectif / Eure : des violences dans un foyer ?

« Je me suis toujours demandé pourquoi je ne suis pas devenu délinquant. »

Konbini News donne la parole à Hakan Marty aujourd’hui éducateur spécialisé. « Placé en famille d’accueil dès son plus jeune âge, où il a subi de nombreuses maltraitances avant d’être envoyé en foyer, Hakan Marty a fait de son passé une force. Désormais éducateur spécialisé et « fier de l’être », le jeune homme, qui publie Enfant mal placé aux éditions Max Milo, témoigne pour faire « passer un message d’espoir » aux enfants placés ».

Un témoignage simple et émouvant porteur d’un message positif qui nous montre que la résilience n’est pas qu’un concept abstrait. Hakan Marty défend sa profession et  milite aussi pour donner plus de moyens à la protection de l’enfance en France.  Bien logiquement, il espère une revalorisation du métier d’éducateur spécialisé. (découvrir le témoignage sur Konbini news)

En Creuse, l’aide sociale à l’enfance remise en cause par un collectif, le Département se défend 

« Après une fronde des agents en 2018, le service de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) connaît de nouvelles péripéties en Creuse, après une lettre ouverte d’un collectif d’assistants familiaux. Si le Département a fait des efforts en matière de réorganisation et de renforcement des effectifs, les moyens manquent sans doute encore pour assurer pleinement l’intérêt supérieur de l’enfant dans la Creuse. » C’est ce qu’explique Daniel Lauret, journaliste qui écrit dans le quotidien régional « La Montagne ».

Il n’a sans doute pas été facile pour  de répondre au collectif Creus’et Accueil Serein de l’Enfant, qui inclue notamment des assistants familiaux souhaitant rester anonymes. On peut comprendre l’anonymat pour se protéger en tant que salarié mais il existe des représentants du personnel dont le travail est justement de relayer les revendications du personnel. Mais bon le collectif a fait un autre choix en lançant une pétition intitulée « Pour une réelle bienveillance envers les enfants confiés au Conseil départemental de la Creuse ».

Le Conseil départemental n’a pas manqué de réagir. Il « regrette »  que les membres de ce collectif « jettent le discrédit sur une profession qui s’engage au service de la protection de l’enfance » et fait valoir plusieurs avancées récentes, précise le journaliste. Cet article tente de rendre compte de façon mesurée une polémique qui à mon avis est « mal engagée »… (lire l’article de La Montagne)

Pont-Audemer : présomptions de violences dans un foyer d’accueil pour adolescents

« Le militant pour les droits des enfants, Lyes Louffok, a dénoncé sur son compte Twitter des violences supposément commises dans un foyer de jeunes de Pont-Audemer. Les violences auraient été commises par un éducateur sur une jeune fille de 16 ans ». Les faits décrits sont précis et auraient justifié une enquête après un dépos de plainte de la part de la mineure. France 3 rapporte les différents points de vue. Prudente, la journaliste utilise le conditionnel dans son écrit.

Elle a aussi recueilli la réaction du Président du Conseil Départemental de  l’Eure, Pascal Lehongre. Dans une conférence de presse Il a expliqué que le Département a organisé une mission d’expertise et d’enquête… « Notre souci est de protéger et de mettre cette jeune fille en sécurité  » a-t-il précisé. « Le département a aussi mis en place des mesures d’accompagnement et un psychologue à disposition de Lou-Anne et de sa famille. Le président du Conseil départemental de l’Eure a également rappelé qu’à ce stade de l’enquête, l’éducateur était toujours présumé innocent ». (lire l’article de France 3 Normandie)

et aussi

 

 

Photo : Hakan Marty, capture d’écran de la vidéo de Konbini news

 

La sélection des articles a été réalisée avec l’aide de Michelle Verrier Flandre. Merci à elle

 

Partager

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Articles liés :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :