Turbulences sur la protection de l’enfance.. et aussi « le numérique bouscule les pratiques managériales »..

  • Des marcheurs aux Assises : turbulences sur la protection de l’enfanceA l’occasion des Assises nationales de la protection de l’enfance, des travailleurs sociaux du Maine-et-Loire ont été rejoints par des confrères d’Ile-de-France pour manifester contre la « casse » du secteur. Le contexte angevin, certes, est particulier ; mais il fait écho à un manque de moyens dans d’autres départements… Un peu plus tard, réunis en assemblée générale à la Bourse du travail (place de la République), les manifestants votaient une mobilisation nationale pour la protection de l’enfance pour ce 21 septembre. TSA nous fait le récit d’une longue marche, achevée au pas de course. Reportage signé Olivier Bonnin (article et photos) et Linda Daovannary (vidéo).
  • Dix ans après la réforme, les professionnels jugent sévèrement leur action : Dix ans après la loi du 5 mars 2007 réformant la protection de l’enfance, les professionnels estiment que, sur des objectifs clé de cette loi, tels que la prévention et la cohérence du parcours de l’enfant, le dispositif a stagné voire régressé. En dépit de progrès observés sur le repérage et l’évaluation des situations préoccupantes, leur bilan est sévère. (Localtis)
  • Toujours sur ce sujet, ne manquez pas  plus le beau reportage photo de Libération. Il est intitulé « des éducateurs mobilisés contre la dégradation de la protection de l’enfance ». (Photos réalisées par Martin Colombet et Hans Lucas)

et aussi

  • Travail social : le numérique bouscule les pratiques managériales. Les nouvelles technologies sont entrés de plain-pied dans les structures sociales. Après avoir planché sur le sujet épineux de la fracture numérique, les adhérents de l’Association nationale des cadres communaux de l’action sociale (Anccas) se sont penchés sur la thématique du management à l’ère 3.0 lors de leurs 40e rencontres, qui se sont déroulées à Cabourg du 28 au 30 juin 2017. « Auparavant, les cadres de l’action sociale accumulaient les dossiers dans leurs armoires. Aujourd’hui, la génération Y switche entre différentes applications mobiles et surfe sur internet. Elle n’utilise plus du tout de papier. Le management s’est dématérialisé ».. (La Gazette des Communes).
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s