Tous sous pression : assistantes sociales d’urgence en centre hospitalier, salarié(e)s des CAF, éducatrices spécialisées à l’ASE…

  • Assistantes sociales d’urgences : « Ici il faut accepter les frustrations ». Dans les urgences hospitalières, comment travaillent les assistants de service social ? Le Guide familial a suivi pour une journée les professionnelles de l’hôpital Salengro, à Lille. Reportage dans un service social en blouse blanche, qui soigne son adaptabilité, autant que sa réactivité. Aucun brancard n’encombre encore le couloir, devant le bureau du service social des urgences. La matinée semble calme, ce 12 juin au Centre hospitalier régional universitaire (CHRU) de Lille. « La semaine dernière il y en avait jusqu’à trois rangées ! » (Olivier Bonnin)

  • Les salariés des CAF aux avant-postes de la crise sociale : Ces dernières années, les caisses d’allocations familiales (Caf) sont devenues de véritables poudrières où se côtoient détresse humaine et rigidité administrative. « Conseillers et travailleurs sociaux sont en première ligne. Reportage en Seine-Saint-Denis. Il est à peine midi à la Caf de Bobigny et déjà la file d’attente est interminable. Certains usagers patientent depuis plusieurs heures, quand ceux qui arrivent se demandent si cela vaut la peine de rester. Car, bientôt, les grilles fermeront pour permettre à tous ceux qui attendent de passer avant la fermeture de l’administration, à 17 heures ». (CFDT)

  • Enfance en danger : excédées, à bout, les éducatrices spécialisées dénoncent leurs conditions de travail Leur métier est la protection de l’enfance, l’accueil des enfants maltraités chez eux et retirés de leur famille. Mais aujourd’hui, les éducatrices de la Cité de l’enfance, installée dans un vaste parc au Plessis-Robinson, tirent la sonnette d’alarme. «Nous sommes actuellement dans une situation de non-assistance à personnes en danger, avec des enfants et des adultes subissant quotidiennement des agressions de toutes sortes », dénonce le collectif ASE 92. (le Parisien).

et aussi

 

Photo : Pixabay

Publicités

Une réflexion au sujet de « Tous sous pression : assistantes sociales d’urgence en centre hospitalier, salarié(e)s des CAF, éducatrices spécialisées à l’ASE… »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s