Un président devrait dire ça… Éducateur spécialisé, un métier qui attire moins… Hôtel : l’hébergement indigne..

  • « Un président devrait dire ça… » Le débat entre les 2 finalistes à la présidentielle hier soir a été.. Comment dire, dans une fourchette qui va de décevant à assez pitoyable, tant les invectives et les raccourcis ont pu voler bas. La prime de l’incompétence et de la mauvaise foi allant à mon sens à Marine Le Pen, qui a fait preuve d’une agressivité permanente. Elle a sans doute montré là son véritable visage, celui de l’intolérance, des insinuations infondées et des fausses affirmations pour ne pas dire des mensonges. Cela m’invite à vous proposer le texte écrit par Yves Faucoup qui nous rappelle, arguments à la clé,  que les  10% de la population qui vivent dans la pauvreté et la précarité sont peu écoutés ni entendus. Merci Yves de ce texte et rappel salutaire…
  • Éducateur spécialisé, un métier qui attire moins :  En première ligne face aux maux de la société mais en manque de moyens, la profession, qui recrute, voit néanmoins le nombre de ses diplômés baisser. Éducateur spécialisé pendant douze ans, Emmanuel Gutierrez, 38 ans, a décidé de se reconvertir. « J’ai été déçu, confie-t-il, trop de paperasse, une hiérarchie pesante, un manque de moyens, le sentiment de ne pas faire au mieux. » La dernière année, il ­accompagnait de jeunes mineurs isolés. « Ils devaient être logés dans des studios, mais comme il n’y en avait pas assez, on les mettait dans des hôtels sordides. Etait-ce vraiment mieux que dehors ? »

  • Hôtel : l’hébergement indigneFace à l’accroissement du nombre des personnes à la rue, l’État propose depuis une vingtaine d’années des hébergements d’urgence en chambres d’hôtel via le 115. Des conditions d’hébergement indignes maintiennent les familles, en majorité d’origine étrangère, dans la précarité matérielle et morale et ne les aident pas à s’en sortir. De nombreux hôtels pourtant financés par la puissance publique sont en effet insalubres. Dans ceux qui restent corrects en termes de propreté, les familles doivent tout de même faire face à l’exiguïté des lieux : une petite chambre pour deux à cinq personnes, l’absence de cuisine et souvent, dans 40 % des cas selon une étude réalisée par le Secours Catholique en 2014 en Île-de-France, les douches et toilettes sont sur le palier.

  • Anjou Protection de l’enfance : le secteur appelle à la grève générale. Face à ce qu’elle appelle « la destruction massive de la protection de l’enfance », l’intersyndicale santé sociaux appelle à une grève générale du secteur social ce jeudi 4 mai. Le mouvement de grève du secteur social devrait débuter ce jeudi avant 9 heures à Angers.

  • Droits sociaux : combien coûte le non-recours ?  Une proportion non négligeable de la population française ne recourt pas aux aides sociales auxquelles elle a droit (RSA, CMU, etc.) Trop marginalisée ou victime de la fracture numérique et des incontournables démarches en ligne… In fine, cela représente-t-il vraiment une économie pour l’Etat ? Une émission de France Culture avec la participation de Jeanne Romana assistante sociale adhérente à l’ANAS..

et aussi

  • Mineurs isolés et migrants, ils fêtent leur anniversaire grâce à un réseau de citoyensDes citoyens amiénois ont créé un réseau solidaire pour venir en aide aux migrants vivant dans la métropole. Une solidarité qui joue un rôle essentiel dans le quotidien des mineurs isolés. Ce week-end ils ont organisé une grande fête d’anniversaire à Amiens, pour six de ces jeunes. Tous sont nés en avril, il y a quatorze, quinze ou dix-sept ans, à des milliers de kilomètres d’Amiens. Pour la plupart, c’est la première fois qu’ils soufflent leurs bougies sur leur terre d’exil. Mais grâce au réseau solidaire amiénois, c’est un anniversaire que ces six jeunes migrants ne fêteront pas seuls.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s