Le programme du Front National en matière d’action sociale est-il un risque pour le travail social ?

En quoi le programme du Front National en matière d’action sociale est-il un risque pour le travail social ? C’est la question qu’a posé récemment un journaliste de TSA qui dans un article fort intéressant interroge la posture des travailleurs sociaux face à la montée du FN. Voici en quelques mots ce que nous pouvons (avec des collègues) constater…

Il s’agit dans un premier temps d’aller voir ce qu’écrit ce parti ou du moins sa candidate dans son programme adressé aux électeurs. Il n’y a pas grand chose sur le travail social à proprement parler.

  • Sa mesure 18 traite de la lutte contre la délinquance des mineurs.  Le Front National se prononce pour la pénalisation des parents en réponses à « la carence éducative manifeste » Cela pose plusieurs questions. Qui va déterminer et sur quels critères est fixée « la carence éducative manifeste » ? La carence éducative est-elle une faute ou une réalité sur laquelle interviennent les travailleurs sociaux  ? La reconnaissance de cette carence particulière se traduirait par la suspension des allocations familiales. Une fois celle-ci suspendues (dont certaines sont vitales pour l’éducation et le bien être des enfants ) comment le parent peut-il être restauré dans ses compétences si on lui retire les moyens financiers  d’être parent ?

Plus globalement cette façon de pénaliser en rendant responsable les familles a aussi été développée par les partis de droite traditionnelle. Cela ne règle pas les difficultés mais en créent de nouvelles qui sont susceptibles d’amplifier les problématiques liées à la protection de l’enfance.

Le Front National au regard de ce qu’il préconise sur ce sujet devrait confronter ses propositions à ce qui se passe déjà.  Les familles d’origine étrangère restent en ligne de mire de ce parti qui ne fait pas beaucoup preuve d’humanité pour tous ceux qui ne sont pas des « français de souche » (sans savoir comment cette « souche » est déterminée).

  • La mesure 71 du programme du Front National instaure  l’arrêt de l’Aide Médicale État qui vise à limiter la possibilité des personnes en situation irrégulière d’accéder aux soins médicaux. Le premier effet sera sanitaire. Il y a un risque de santé publique, celui de la reprise de certaines épidémies. Nous aurons aussi la perte des moyens d’aide. Nous allons avec ce type de mesure vers un renforcement du clivage à plusieurs  niveaux de la société car il y aura les exclus pouvant  bénéficier d’aides ponctuelles et structurelles et les exclus qui n’ont plus droit à rien si ce n’est l’aide humanitaire apportées par des associations telles Médecins du Monde.

Là aussi ce sont les étrangers qui sont concernés. Les services sociaux n’auront plus d’outils à leur disposition pour aider les personnes d’origine étrangère sans papier (c’est déjà quasiment le cas en matière de logement ou d’hébergement). Cela sera encore plus grave en matière d’absence de soins. Cette disposition fait fi du Droit international. Rappelons que Le travail des assistants sociaux est de recevoir toute personne quelle que soit sa situation. La non discrimination est un des moteurs de la pratique des travailleurs sociaux. Les projets du Front National laissent supposer que seuls les « nationaux » pourraient être aidés et reçus. Ce qui va à l’encontre du code de déontologie de l’ANAS sur la non discrimination de la prise en compte des situations. Le Droit aux soins de son coté est un des fondements des principes internationaux du Droit à la santé.

Et c’est tout. Seules ces 3 mesures revêtent un caractère « social ». Il n’est pas développé d’autres indications sur le devenir des personnes pauvres ou en situation de fragilité. En fait la ligne de conduite porte sur une forme de fixation de ce parti sur les étrangers considérés comme des personnes qui capteraient la majorité des aides sociale

Les travailleurs sociaux que j’ai pu interroger, ne parlent pas d’une volonté des personnes reçues de voter Front National. Ils parlent plutôt d’une montée des idées développées par ce parti. Lors d’entretiens de multiples personnes font part de leur conviction que les aides sociales  profitent aux populations étrangères plutôt qu’aux français. Finalement les personnes aidées pensent généralement qu’elles sont moins aidés que leur voisin, surtout si celui-ci est d’origine étrangère. Il reste difficile de combattre même avec des explications rationnelles ce type de conviction.

Enfin sur la question des aides sociales notons aussi que les élus européens du Front National ont déposé des propositions de résolution au Parlement européen en demandant la possibilité réservée aux États membres soit de pouvoir de supprimer l’attribution d’aides sociales pour les citoyens immigrés de l’Union, économiquement inactifs.

Supprimer toute ressources à ceux qui n’en n’ont déjà pas, voilà au final un programme peu rationnel qui risque de mettre en danger les enfants des populations les plus fragilisées. Elles n’auront alors plus aucun moyens de vivre (interdiction de travailler, impossibilité d’être aidées et soignées par l’Etat). Il leur restera pour survivre si elles restent en France que le choix entre la délinquance (le vol)  pouvant alors être exploité médiatiquement ou la « soupe populaire » mise en place  par des associations non gouvernementales spécialisées dans l’aide humanitaire. Enfin dernier recours la mobilisation citoyenne pour venir porter aide et assistance, tout en sachant que ce type d’aide pourra être poursuivi comme cela a déjà été le cas récemment.

Au final, sans surprise le Front National et sa candidate Marine Le Pen défendent un programme centré sur la discrimination qui est aujourd’hui un délit passible de sanctions pénales. Tout cela au nom de « la préférence nationale » qui dans les  faits s’oppose de plein front aux valeurs républicaines d’égalité et de fraternité.

Photo : Marine Le Pen au Parlement européen

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s