Enfants maltraités : une réalité « effarante ».. Dépendance : Quelles logiques de solidarité ? Les violences sexuelles sont « sous estimées »

  • Enfants maltraités : « La violence fait ‘disjoncter’ le cerveau ». Muriel Salmona, psychiatre et fondatrice de l’association Mémoire traumatique et victimologie vient de lancer un manifeste pour l’imprescriptibilité des crimes sexuels. Elle lance un cri d’alarme : « La France est dans un déni complet » quant au nombre de personnes concernées et aux « conséquences effarantes de cette violence ».  Les récents faits divers dramatiques, du décès du petit David, puni car il avait mangé des bonbons, à celui de Yanis, mort pour avoir fait pipi au lit, nous rappelle un chiffre terrible : deux enfants succomberaient chaque jour à cause de maltraitances…
  • Quelles logiques de solidarité pour une prise en charge équitable et efficace ? «Réformer la dépendance pour accompagner la perte d’autonomie ». La promesse de François Hollande en 2012 de créer une 5e branche de sécurité sociale et une « contribution spéciale » s’appliquant à tous les Français faisait suite au débat national sur la prise en charge de la dépendance qui avait annoncé la mise en péril de l’équilibre financier du pays par l’augmentation du nombre des personnes dépendantes de plus de 60 ans : un triplement du nombre des plus de 85 ans d’ici 2050, conséquence du boom de la natalité après-guerre – même si un dixième seulement d’une classe d’âge le devient.
  • Les violences sexuelles, une réalité sous-estimée. 62 000 femmes et 2 700 hommes de 20 à 69 ans sont victimes d’au moins un viol ou une tentative de viol chaque année. 553 000 femmes et 185 000 hommes par an sont victimes d’autres formes d’agressions.  L’Institut national d’études démographiques (Ined) a publié les premiers résultats d’une vaste enquête sur le sujet. Elle porte le nom de Virage pour « Violences et rapports de genre ». Cette étude française pourrait-elle augurer d’un autre « virage », dans la prévention et le traitement par les pouvoirs publics des violences et agressions sexuelles ?

et aussi

  • Pour un revenu décent ouvert à tous. Une tribune de Louis Gallois président de la FAS (ex FNARS) et Thierry Pech directeur de « Terra Nova » ; « Cette campagne électorale doit être le moment d’un débat enfin sérieux sur la lutte contre le chômage de masse et la pauvreté qui touche près de 9 millions de nos concitoyens ».

 

Photo : pixabay

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s