Grèves dans plusieurs centres de formations… L’ASE devra contrôler les « tiers dignes de confiance »… FO : « Contrer la destruction des métiers »

  • Grève à l’Institut du travail social en région Auvergne Le mouvement est, selon les organisations syndicales, le résultat d’une situation vieille de deux ans : « La réorganisation du travail et la nouvelle forme de management autoritaire sont à l’origine de tout cela, rappelle Kamel Macna, délégué CGT ../.. Le turn-over pédagogique du fait d’arrêts maladie, suite à des burn-out, demandes de rupture conventionnelle ou de démission, a accru la désorganisation. » le « Collectif étudiants » dénonce le fait que « des cours soient supprimés. L’an dernier, de huit cours en petits groupes, nous sommes passés à trois. Des groupes qui sont passés en première année de 8 élèves à 15.
  • Grève et blocage, près de Rouen, au centre de formation des travailleurs sociaux.  La colère gronde dans les rangs des étudiants. L’entrée de l’établissement était bloquée, lundi 17 octobre , dans la matinée. Les contestataires s’opposent à leur « direction absente ». »Nous subissons des dysfonctionnements qui mettent en péril nos formations et l’obtention de nos diplômes. Ces conditions se sont manifestement aggravées », précise un communiqué des étudiants.L’inquiétude est grande chez les étudiants qui dénoncent « intimidations et menaces » de la part de la direction, « état de stress et d’insécurité », « aucun interlocuteur à qui s’adresser ». D’après un travailleur social en formation, certains étudiants sont « sans ressources depuis deux mois, parce que les dossiers de bourse n’ont pas été envoyés à temps à la Région et à Pôle emploi ».
  • ASE : un décret encadre l’accueil durable et bénévole par un tiers. Le président du conseil départemental peut décider, si tel est l’intérêt de l’enfant et après évaluation de la situation, de le confier à un tiers, dans le cadre d’un accueil durable et bénévole ». Dans ce cas – et sans préjudice de la responsabilité du président du conseil départemental -, le service de l’ASE « informe, accompagne et contrôle le tiers à qui il confie l’enfant », tandis qu’un référent désigné par le service est chargé de ce suivi et de la mise en œuvre du projet pour l’enfant.

et aussi 

  • XVIIe congrès de la Fédération de l’Action sociale FO : Contrer la destruction des métiers et des conditions de travail : Blocage des salaires, attaques contre les conventions collectives, manque de moyens humains et financiers entraînant une baisse de la qualité de prise en charge des personnes accompagnées : Lors du XVIIe congrès de la Fédération nationale de l’action sociale FO (FNAS-FO), à La Pommeraye, près d’Angers (Maine-et-Loire), les travailleurs des secteurs social et médico-social à but non lucratif ont témoigné de la destruction à l’œuvre de leurs métiers et dénoncé une dégradation sans précédent de leurs conditions de travail.
Publicités

Une réflexion au sujet de « Grèves dans plusieurs centres de formations… L’ASE devra contrôler les « tiers dignes de confiance »… FO : « Contrer la destruction des métiers » »

  1. Ancien travailleur social, durant les années fin 197O à 2OOO , je suis toujours sensible et intéressé à parcourir l’actualité , même si je reconnais être un peu dépassé car entre temps il y au la maladie depuis , ayant travaillé , autant le secteur public ,en établissements éducatif , puis secteur puis dans le privé pour finir, par le milieu associatif ( Médiation familiale )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s