« La faim ne prend pas de vacances »… L’été, c’est aussi la saison de l’expulsion.. Le travail social à l’épreuve de la rencontre…..

  • Paris: Même au mois d’août, la faim ne prend pas de vacances. « Dans la salle principale du centre, du lundi au samedi, une quarantaine de bénévoles sont sur le pied de guerre. Assis derrière de longues tables, ils s’apprêtent à recevoir jusqu’à près de 700 personnes chaque soir. Derrière eux, les sacs roses sont pour les familles, les bleus pour les personnes seules et les blancs pour les personnes à la rue qui n’ont aucun moyen de cuisiner »…
  • L’été, saison de l’expulsion pour les locataires en difficulté : « Chaque année, pendant les grandes vacances d’été, de plus en plus de locataires, notamment des familles avec enfants, se retrouvent sommés de quitter leur logement ».
  • «Le travail social à l’épreuve de la rencontre » : l’auteur Charline OLIVIER est travailleur social depuis 16 ans. Après avoir évolué 12 ans au sein d’un service de protection de l’enfance, elle a ensuite travaillé durant deux ans comme intervenante sociale en gendarmerie. Elle travaille aujourd’hui au sein d’un SPIP en milieu fermé

et aussi

 

photo : CC0 Public Domain  Pixabay

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s