Et si on lachait la bride à nos enfants ? La réussite du festival du travail social… La prévention spécialisée en voie de disparition ?

  • Et si on lâchait la bride à nos enfants ? Dans beaucoup de villes, si vous croisez un enfant à vélo, soyez assuré que les parents pédalent juste à côté. Le marmot qui achète seul une baguette de pain à la boulangerie tient presque de l’image d’Epinal.
  • Festival du Travail Social une belle réussite ! « cette journée fut un beau et véritable succès. Voir des personnes venir, se déplacer, s’intéresser, qu’elles soient du secteur social ou non, marque une réelle volonté d’avancer et de penser, pas seulement nos métiers, mais aussi et surtout la société ».
  • La prévention spécialisée francilienne en voie de disparition ?  « l’autre versant de cette pression palpable sur le secteur est, comme presque partout, financière. Les premiers risques, évidents, sont bien connus, pour être devenus réalité dans d’autres départements et dans d’autres secteurs : suppressions de postes, diminution des projets mis en place avec la population (notamment les chantiers éducatifs) et, à la clef, un abandon de certains quartiers et une sape du travail effectué . »
  • Le questionnement systématique doit devenir un réflexe du secteur médico-social. Une femme meurt tous les trois jours en France de violences conjugales. Comment ne voit-on pas ces drames arriver ? « Parce que nous n’osons pas les voir »

 

Photo credit: jhecking via VisualHunt.com / CC BY-SA

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s