Rassemblement de travailleurs sociaux européens avec des bougies à la mémoire des réfugiés syriens…

200 travailleurs sociaux européens ont organisé une veillée aux chandelles à Edimbourg pour montrer leur solidarité aux réfugiés qui arrivent sur ​​le continent. Il s’agit aussi de penser à toutes celles et ceux qui sont morts le long de leur périple.

Cette manifestation de soutien est venu des délégués représentant quelque 40 nations participant à la Fédération internationale de la Conférence européenne de travail social.

Brandissant des banderoles disant « bienvenue réfugiés », « Les réfugiés sont des personnes » et « peuple d’abord », ils se sont réunis pour une minute de   silence à Festival Square au pied de la statue commémorant les personnes tuées ou emprisonnées dans leur lutte contre l’apartheid.

Elle  a été organisé à un moment où la pression est de plus en plus importante sur les gouvernements européens pour qu’ils agissent face à cette  tragédie humaine de milliers de personnes fuyant le conflit.

Bridget Robb, directeur exécutif de l’Association britannique des travailleurs sociaux (BASW), a déclaré: « Nous sommes ici pour les réfugiés qui sont morts sur leur chemin vers l’Europe ». Nous sommes unis avec nos collègues de travail avec des gens qui sont arrivés en Europe, souvent contre la volonté des populations locales et le gouvernement « .

Mme Robb a critiqué la réponse du gouvernement de Westminster à la crise des réfugiés. « Nous sommes très préoccupés parce qu’au Royaume-Uni le gouvernement est hostile aux réfugiés et leur refuse de venir ici ».

«Nous sommes reconnaissants au gouvernement écossais a été plus accueillant pour les personnes malgré des circonstances très difficiles. Laissez-nous la lumière des bougies en souvenir de ceux qui sont morts et collègues de travail avec des personnes arrivant en Europe. Nous allons continuer à faire pression sur le gouvernement de donner des services à tous. »

Maris Stratulis, directeur de la BASW Angleterre, décrit la façon dont les réfugiés ont été traités comme un « outrage ».

« C’est inhumain et dégradant. Nous devons faire quelque chose à ce sujet. Nous devons être unis et nous tenir ensemble « . Carolyn Ewart, directeur de l’Association d’Irlande du Nord des travailleurs sociaux, a ajouté: «Les réfugiés sont des personnes comme vous et moi. Nous devons le rappeler d’abord et avant tout. C’est une tragédie humaine et ce sont des personnes qui ont désespérément besoin d’être aidée alors que nous en avons la capacité. La communauté des travailleurs  sociaux a besoin de montrer son soutien ».

Et si nous travailleurs sociaux français en faisons autant ? Une journée d’action mais aussi de recueillement pour tous ces hommes et femmes qui fuient la guerre. Pour celles et ceux qui sont morts en route sur un chemin hostile et cruel. Pour tous ces enfants déracinés, ces personnes âgées qui ont tout perdu. Oui ce serait une initiative qui, je pense, rencontrerait un large écho.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s